L’île de La Réunion porte bien son surnom “d’île intense” ! En collaboration avec la compagnie XL Airways et l’office de tourisme de La Réunion, je suis allée découvrir une partie de ses terres, pour pouvoir vous donner quelques conseils et astuces ! Depuis le Piton de la Fournaise, jusqu’au Cirque de Mafatte, en passant par le lagon ou la saga du rhum, voici mon itinéraire et les activités que j’ai pu faire ! 

 

    • La Réunion fait partie des départements d’outre-mer français, l’île se situe dans l‘océan indien, à l’est de l’Afrique et de Madagascar.
    • C’est une île volcanique, formée de base par son premier point chaud : le piton des neiges, culminant à 3071 mètres.
    • Le Piton de la Fournaise est de nos jours l’un des volcans les plus actifs au monde.
    • L’île est vraiment multi-culturelle, bercée par des influences malgaches, indiennes, chinoises, européennes, africaines..
    • On y parle français, évidemment, mais aussi beaucoup le créole réunionnais (bien différent de celui des Antilles).
    • On y accède en vol direct depuis la France en 10 – 11h de vol et la carte d’identité seule suffit pour y voyager.

 

Mon itinéraire : 

 

___________

Le Piton de la Fournaise

___________

 

 

Le Piton de la Fournaise est le volcan actuellement actif de La Réunion, il occupe quasiment un tiers de sa superficie. Il est âgé de 350 000 ans et l’on a pu recenser 58 éruptions depuis 1931 dont la dernière date de septembre 2018 ! Ses roches sont des basaltes et son principal cratère s’appelle le “Dolomieu”, culminant à 2631mètres. Quand il n’est pas en éruption évidemment, on peut randonner jusqu’en haut du cratère ! Depuis le Pas de Bellecombe, d’où on a déjà une très belle vue d’ensemble de l’enclos (une sorte d’affaissement qui entoure le volcan), on peut prendre un chemin pour descendre puis traverser la lave refroidie pour aller débuter l’ascension du gros cratère.

 

 Crédit photo du drone : Hugo Lebeller – Monsieur Aventure

 

Quand je suis arrivée face au volcan je me suis sentie toute petite. On voyait encore les coulées de lave noires de la dernière éruption, les nuages jouaient avec le soleil pour donner une ambiance très particulière sur l’enclos. Avec mes compagnons de voyage, nous avons pris le sentier pour descendre jusqu’à “Formica Leo“, un petit cône volcanique sur lequel on peut marcher. C’est une sorte de volcan à taille réduite ! Malheureusement la randonnée pour aller au sommet du Dolomieu n’était pas prévu dans notre programme, il faut environ 4-5h aller retour pour le faire. Une bonne raison de revenir sur l’île !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________

Le cirque de Cilaos

___________

 

 

 

Pour aller au Cirque de Cilaos, il faut avoir le coeur bien accroché. Pourquoi ? Tout simplement parce que la route pour y aller compte pas moins de.. 400 virages ! Le Cirque est fait de ravines, de piton, de falaises.. bref l’homme s’est surpassé pour construire une route ici. Avant d’arriver au village même de Cilaos il y a plusieurs points de vue pour admirer les différents panoramas traversés (et éventuellement prendre un peu l’air pour ne pas avoir la nausée!). Le Cirque est dominé par le fameux Piton des Neiges, à plus de 3000m (plus de chance de l’apercevoir le matin ou au coucher du soleil). Le territoire de Cilaos appartient au parc national de la Réunion, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et donc très bien protégé.

 

 

Le village de Cilaos est très mignon en lui-même. On peut se balader dans les ruelles pour découvrir de nombreuses maison créoles très colorées, aller acheter quelques fruits au marché couvert, marcher à travers son sentier botanique ou encore faire un tour à la maison de la broderie. Pour manger local je peux vous conseiller le restaurant où j’étais allée, “Chez Noé“, où j’ai pu déguster (pour ne pas dire dévorer) un gratin de chouchou, un rougail saucisse avec les fameuses lentilles de Cilaos cultivées dans le cirque et enfin des bananes flambées (la coutume est de commencer le repas avec un Punch et de le terminer avec un rhum arrangé!). Depuis Cilaos on peut aussi partir pour beaucoup de randonnées vers des cascades, d’autres ilets ou encore vers les différents Piton du Cirque.

 

 

___________

Les cirques de Mafate et de Salazie

___________

 

Nous n’avons passé qu’une soirée dans le Cirque de Salazie mais c’était déjà assez pour voir à quel point il est beau ! En le traversant on peut voir des multitudes de cascades autour de nous, je vous conseille de vous arrêter à la cascade blanche et à la cascade du voile de la mariée, trop belles! Nous avons profité de la nuit au coeur de la montagne dans le village d’Hell-Bourg, très mignon et avec une belle vue sur les environs.

Pour découvrir le Cirque de Mafate il y a deux solutions : faire un survol en hélicoptère (que je vous raconte un peu plus loin) ou partir randonner sur 1, 2, 3.. jours. Le mieux est de faire les deux évidemment, mais si votre budget est serré, optez pour la randonnée sans hésiter ! Avec mes deux acolytes de voyage Vanessa (du blog Cash Pistache) et Hugo (du blog Monsieur Aventure) nous sommes allés passer deux jours dans Mafate. Nous avons randonné avec notre guide Danny John, une vraie pépite ! La randonnée de deux jours a débuté au parking du col des boeufs. Nous sommes d’abord passé à travers une jolie forêt avant de grimper le col de la Fourche. La vue d’en haut était tout simplement magnifique. D’un côté le Cirque de Salazie, de l’autre le Cirque de Mafate bien dégagé, une pure merveille !

 

 

 

On s’est posé là un long moment avant de descendre vers la plaine des Tamarins. Tout autour de nous, les nuages jouaient avec les sommets des montagnes pour donner une atmosphère très particulière. Une fois descendus, on s’est posé face aux montagnes pour manger un petit pique nique. Le moment absolument parfait !

 

La deuxième partie de la rando a été un peu plus.. chaotique ! On a d’abord dû traverser un champs de vaches sauvages, pas du tout commodes et dont on doit vraiment se méfier (des gens se sont déjà fait encorner à vouloir les toucher !). On était donc obligé de couper à travers la forêt car elles barraient le chemin de rando. Puis quelques minutes plus tard alors qu’on entamait une grosse descente, l’orage a commencé à gronder, quelques gouttes sont tombées et puis.. averse tropicale pendant plus d’une heure. Genre la vraie averse qui te trempe de la tête aux pieds. J’adore la pluie dans certains cas, mais là, avec tout mon matos, c’était juste la cata. Il pleuvait tellement que ça passait à travers mon k-way qui était censé protéger mon petit sac à dos. On s’est vite dépêché d’arriver en bas mais on avait tous les chaussures, les pantalons, les vestes et même les sous-vêtements trempées ! Trop la haine..

 

 

Une fois enfin arrivés à Marla, notre petit village pour la nuit, le soleil est enfin ré-apparu. Nous laissant découvrir les alentours et une vue de ouf sur le Cirque de Mafate ! On a tout de suite fait sécher nos affaires dans notre petit gîte tout mignon et on a essayé de se réchauffer un peu. Heureusement qu’il y avait des douches avec l’eau chaude ! (Mais pas de chauffage pour faire sécher les habits par contre..). Il faut savoir que dans le Cirque de Mafate il n’y a aucune, je dis bien aucune route! Aucune route et donc aucune voiture. Pourtant il y a plusieurs petits villages, dont Marla, avec des habitants à l’année. Ces habitants vivent principalement du tourisme, pour aller en ville ils sont obligés de randonner jusqu’à la première route (souvent celle au col des boeufs, là où on a commencé notre randonnée quand même!), où ils laissent leur voiture. Mais la plupart du temps, c’est un hélicoptère qui fait l’aller retour entre le col des boeufs et les villages pour apporter les denrées et les matériaux. Les mafatais sont très attachés à leurs traditions, à leur tranquillité et à cette manière de vivre.

 

 

Après un très bon repas au gîte (rougail saucisse et gâteau de songe notamment!), on a profité d’être au milieu des montagnes pour aller admirer le ciel étoilé. Aucune lumière autour de nous, on distinguait à peine les sommets des montagnes grâce à la lueur du premier croissant de lune et on pouvait admirer des millions d’étoiles autour de nous..

 

 

Après une bonne nuit de sommeil, il est 7h, le moment de reprendre la route pour faire le chemin retour. Les grosses descentes que nous avions fait hier nous présageaient de grosses montées pour aujourd’hui. Avec mon asthme et mon vertige j’appréhendais un peu le retour. Mais Danny nous a super bien motivé et nous laissait vraiment aller à notre rythme. On a pu découvrir des choses que l’on ne voyait pas à l’aller à cause de l’averse : des petits bassins, des petites cascades, un pont suspendu et de sacrés points de vue sur les alentours. Ca grimpait fort, mais on arrivait à gérer. Vers midi et après une dernière grosse montée, on atteint enfin le col des boeufs, à plus de 2000m ! Au total sur deux jours : 24km, 8h de marche, l’équivalent de 190 étages montés.. on était fières mais on été rincés ! Il y a tellement de randonnées possibles dans Mafate et entre les Cirques, je vous conseille vraiment d’aller en faire et encore mieux, avec un guide aussi cool que notre Danny John !

 

 

 

Clique ici pour l'hébergement !

Où dormir dans le Cirque de Mafate et de Salazie ?

Dans Salazie, à Hell-Bourg : je suis restée aux Jardins d’Héva. Une superbe adresse nichée en pleine nature avec une belle vue sur les montagnes. L’endroit parfait pour se reposer au calme et respirer l’air frais. Les cabanons sont très bien décorés selon des styles différents du monde. Compter 180€ pour deux en demi-pension (la nourriture, vraiment locale, était super bonne!).

Dans Mafate, à Marla : nous avons passé la nuit au Gîte du Gros Morne. Un beau gîte de montagne entouré par tous les pitons du Cirque, où tout le monde dort en dortoir. La nuit coûte 18€ par personne, on peut également ajouter le dîner et le petit-déjeuner en supplément. L’endroit était parfait pour admirer les étoiles une fois la nuit tombée ! Il y a des douches avec de l’eau chaude et de grosses couettes pour dormir, on a adoré !

 

 

___________

Voler en hélicoptère au dessus de l’île

___________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons eu la chance de pouvoir faire un vol en hélicoptère au dessus des Cirques de Mafate et de Salazie, jusqu’au Trou de fer et en terminant par le lagon proche de Saint-Gilles. Ce n’était pas mon premier vol, j’en avais déjà fait un à New-York et un autre à Hawaï. J’aime tellement cette sensation de voler ! Pour les photographes, sachez qu’il est mieux de se mettre à l’arrière de l’hélicoptère, de porter du noir et d’être proche de la fenêtre pour avoir les meilleurs angles tout en évitant les reflets ! Notre pilote était vraiment génial, il nous a donné beaucoup d’informations sur chaque endroit qu’on survolait et il nous a donné beaucoup de sensations fortes notamment en frôlant des cascades !

 

Infos pratiques pour faire un vol en hélicoptère : au départ de Saint-Gilles avec Corail Hélicoptère il y a plusieurs tracés proposés pour tous les budgets : depuis le survol de Mafate pour 95 € jusqu’au tour de l’île pour 280€ en passant par le survol des trois Cirques de l’île pour 250€, il y a du choix ! Il est aussi possible de parfir depuis Saint-Pierre avec Corail Hélicoptère et ainsi aller survoler le Piton de la Fournaise pour 180€ ou le Cirque de Cilaos pour 95€. Sur chaque vol il existe des tarifs pour les -12 ans, réservation obligatoire, transfert inclus depuis les hôtels des villes alentours. Téléphone: +262 (0) 262 22 22 66 / Email: reunion@corailhelico.com. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________

Le lagon de Saint Gilles

___________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez envie d’eau turquoise, de tranquillité, de beaux coraux et de petits poissons? Allez donc faire un tour au lagon de Saint-Gilles, une pure merveille! Je suis restée sur les fesses de voir un lagon aussi beau  On a pu tester les kayaks à fond transparents et les paddle, le meilleur moyen à mes yeux pour le découvrir.

 

 

Infos pratiques ! Nous avons pu faire ces activités avec Lagon Réunion, installé sur la plage de Trou d’eau. Il faut compter 10€ de l’heure pour la location et c’est possible aussi de partir avec un guide professionnel si besoin. Dans tous les cas, on nous explique bien comment se servir des kayaks et paddle mais surtout quelles sont les zones autorisées et les zones protégées pour ne pas abîmer le corail ! Ouvert tous les jours, de 9h jusqu’au coucher du soleil, tél +262.692307474, e-mail : contact@lagon-reunion.fr

 

Clique ici pour l'hébergement !

Où dormir à Saint-Gilles-Les-Bains ?

Pour les gros budgets : Le Saint Alexis, hôtel & spa ****. L’un des plus beaux hôtels que j’ai pu voir ! Les chambres sont spacieuse avec pour la plupart un petit jacuzzi personnel et un balcon donnant sur la piscine ou sur l’océan. La nourriture est également très bonne ! Il est directement sur la plage avec une vue parfaite sur l’océan et le coucher de soleil. La plage de Boucan Canot est très grande, proche d’une falaise et avec une eau superbe. Petit bémol, c’est trop dangereux de se baigner dans l’océan sur cette plage, heureusement qu’il y a la piscine de l’hôtel mais également une piscine d’eau de mer creusée dans la roche un peu plus loin sur la plage. Il faut compter dans les 250€ la nuit.

 

Pour les petits budgets : Plusieurs très bons hôtels avec piscine et proche de l’océan sont proposés à 60-80€ la nuit sur les sites comparateurs.

 

___________

La saga du rhum

___________

 

 

 

La saga du rhum est un musée consacré aux Rhums, le seul de La Réunion, installé au coeur de la plus vieille distillerie de l’île à Saint-Pierre. A travers une visite guidée on peut découvrir beaucoup d’informations sur cet alcool emblématique : d’où il vient, comment il est fait, quelles sont ses différentes versions, etc.. On termine la visite par une dégustation de Rhums parmi un choix plutôt très impressionnant de différentes saveurs : bananes flambées, 7 ans d’âge, épices, piments.. Personnellement je ne bois quasiment plus d’alcool, mais j’ai quand même goûté le “Spécial Noël” et celui aux piments forts (je n’ai plus senti ma gorge et mes lèvres pendant 15 minutes, il faut s’accrocher pour celui-là!). Les filles avec qui j’étais ont adoré le Rhum et en ont même acheté quelques bouteilles. Si vous aimez ça de base, vous aller adorer ce musée !

 

 

___________

Le marché de Saint-Pierre

___________

 

 

Tous les samedis matins se trouve à Saint-Pierre, le marché forain. Nous sommes allés nous y promener, au bord du front de mer, pour en découvrir l’ambiance et les saveurs. Le marché se trouve au niveau de la Ravine Blanche, de 6h à 12h30 environ (plus on y va tôt plus il y a de choses et surtout plus c’est agréable avec la chaleur !). Ce qui est génial c’est qu’il est tellement grand, qu’on y trouve de tout : des fruits, des légumes, de la viande, du poisson, des épices, des condiments, des tissus, de l’artisanat, etc..

 

 

En métropole on va payer 3€ notre ananas, notre mangue ou 10€ notre kilo de litchis.. ici on peut profiter d’avoir des fruits frais directement des producteurs pour à peine quelques euros ! Quel bonheur 😀 J’ai adoré l’ambiance qui en sortait, on entendait parler créole dans tous les sens, la musique Maloya était bien présente sur quelques stands, on voyait les sourires de chacun quand ils rencontraient des personnes familières.. bref la vrai sensation d’être au milieu d’un marché des îles  D’autres marchés aussi sympas se tiennent tout autour de l’île : celui de Saint-Paul le vendredi en journée et samedi matin, celui du Chaudron les mercredi et et dimanche matin, ou encore celui de Sainte-Suzanne le mardi !

 

 

Enfin, pour vous donner quelques idées culinaires à absolument goûter sur l’île, voici mes favoris :

  • gratin de chouchou
  • bouchons
  • samoussas
  • lentilles de Cilaos
  • rougail saucisse
  • cari de poulet ou de poisson
  • bananes flambées
  • assiettes de fruits (mangues, litchis, fruits de la passion, goyaves, bananes..)
  • rhum arrangé à toutes les saveurs ou bière locale La dodo !

 

Clique ici pour l'hébergement !

Où dormir sur Saint-Pierre?

Pour les gros budgets : J’ai été hébergée par l’Office de tourisme au Battant des Lames, un super 3 étoiles sur la plage. Il faut compter environ 150€ à 200€ la nuit (on peut trouver de bons deals sur des offres internet aussi). Il est aussi possible de manger au restaurant buffet de l’hôtel (vraiment délicieux). L’hôtel a une piscine, une vue direct sur l’océan et de grandes chambres modernes.

Pour les petits budgets : Il y a plusieurs hôtels et chambres d’hôtes à 50€ la nuit pour deux, n’hésitez pas à regarder sur les sites comparateurs !

 

 

Ce voyage à La Réunion était une bonne manière de découvrir l’île mais c’était trop court, je suis sûre de vouloir revenir pour en faire encore plus 😀 En tout cas j’espère que cet article peut vous aider à organiser votre voyage sur l’île, n’hésitez pas si vous avez des questions ou des remarques ! 

Une petite note ?
fr French
X
Share This