Comparé au sud et au nord, le centre fut la partie du Vietnam que j’aurais le moins exploré. Pourtant, la région de Hoi An m’a énormément marqué de part sa beauté et sa diversité !  Des plages de sable fin jusqu’aux temples religieux, reportage dans la partie la plus « fine » du Vietnam; le centre.

 

 

_______________________________________

Papiers s’il vous plaît !

_______________________________________

 

Hoi An. A peine plus de 120 000 habitants pour ce lieux entre terre et mer. La vieille ville est même classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. Elle se transforme chaque soir en quartier piéton où la vie vous emporte dans une ambiance bien particulière. Un point de chute parfait pour découvrir la ruralité et l’agriculture vietnamienne. Un peu plus au nord se trouve Da Nang, quatrième plus grande ville du pays. Au alentours de ces deux villes se trouvent beaucoup de lieux à visiter.

 

_______________________________________

Que faire sur place? Mon expérience !

_______________________________________

 

Après 11h de bus, une barrière de péage défoncée par mon chauffeur et un arrêt en pleine nuit pour faire nos besoins sans les toilettes publiques les plus sales que je n’ai vu de ma vie, j’arrive enfin à Hoi An à 6h du matin! Je n’ai pas encore d’endroit où dormir mais trouve rapidement une auberge sympa, non loin du centre : « Basile Homestay ». L’auberge est très moderne, ça fait du bien d’avoir un peu de confort même s’il est partagé ! Pour ma première journée je prends l’un des vélos de l’auberge en accès libre pour aller me balader vers les plages. Sur la route, je m’arrête pour prendre en photo un vietnamien couché sur son buffle dans les rizières. Il me propose alors de monter sur l’animal pour avoir moi aussi une photo.

Après avoir pédalé quelques minutes je tombe par hasard sur « Hidden Beach », une superbe plage avec vue sur la baie de Da Nang. Il n’y a quasiment personne et l’utilisation des transats est gratuite! Je me pose donc un instant face à cette superbe mer. Le soleil commence à se coucher et je me retrouve dans la veille ville de Hoi An pour la soirée. L’ambiance est magique, il y a plein d’échoppes de nourriture à même la rue, des groupes de jeunes qui chantent, des endroits dédiés à l’art avec des status de toutes sortes.. Une belle expérience !

 

 

 

Le lendemain, me voici partie en scooter direction le site des temples de « My Son ». Sur la route, je tombe sur un mariage vietnamien et m’y arrête quelques instants pour découvrir les coutumes. Après une bonne heure et demie de route à galérer pour suivre mon gps tout en conduisant, j’arrive enfin à My Son. Ce sanctuaire est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’entrée coute environ 3€. A partir de l’entrée il est possible de prendre une navette pour aller jusqu’au site ou tout simplement de marcher pendant quelques minutes. Une fois arrivée au premier bloc de temple, on peut déjà ressentir toute l’histoire de l’endroit. Je me suis baladée un long moment au milieu de ces superbes ruines dont la nature reprend tout doucement le dessus. De retour à l’auberge je rencontre Will, un américain avec qui je sympathise.

 

 

Ma brulure au mollet de mon accident de scooter ne devient pas très belle (cf vietnam sud). Je lance alors un petit appel à l’aide sur un groupe de voyageur sur facebook et suis finalement contacté par une infirmière française qui s’avère être de passage à Hoi An. Ni une ni deux la magie d’internet opère et nous nous retrouvons pour qu’elle m’applique les soins appropriés. Une aubaine pour moi !

 

Troisième jour près de Hoi An, je décide d’aller me balader vers le nord de la ville, à Da Nang. Je prend mon scooter et me voici pour mon premier arrêt aux montagnes de marbre. Une dame me propose de me garer gratuitement chez elle en échange de jeter un oeil à sa boutique. L’entrée pour les montages de marbre ne coûtent qu’environ 2€. On peut décider de monter par les escaliers ou de prendre l’ascenseur payant. Sur cette petite montagne on peut retrouver plusieurs temples et lieux sacrés, ainsi que des caves. Un chemin mène au sommet de la petite montagne, d’où on peut jouir d’une superbe vue sur la mer d’un côté, la ville de l’autre, les collines au loin et le reste des montagnes de marbre autour.

 

 

Reprenant mon scooter, je me suis dirigée vers les montagnes de Son Tra, de l’autre côté de Da Nang. Une route fait le tour de la péninsule de Son Tra entre mer et colline. Je décide alors d’aller au sommet pour avoir une vue panoramique. J’empreinte un chemin dont la côte était très impressionnante et fait crier le petit moteur de mon scooter. Pour finalement arriver en haut et découvrir une vue à 360°. Une mer de nuage d’un côté faisait transpercer des rayons du soleil sur la montagne. C’est ainsi que mon aventure dans le centre du Vietnam se termine.

 

 

Voir la suite de mon périple dans le sud et le nord.

_______________________________________

Le sum’ up

_______________________________________

 

Hoi An

  • Se balader sur les plages
  • Découvrir la vieille ville le soir
  • Le sanctuaire de My Son (environ 6€ l’entrée + parking)

Petits tips : auberge « Phuong Le Villa », très bon emplacement et très bon marché, ou « Basil Homestay » un peu excentré mais super ambiance et vélos à dispositions gratuitement

Da Nang

  • Les montagnes de Marbre (Environ 70 cents l’entrée, le double pour prendre l’ascenseur)
  • La péninsule de Son Tra

 

fr French
X
Share This