Article 0

Eau turquoise, longue plage de sable blanc, coucher de soleil à perte de vue. Eh oui, bienvenue en Bretagne ! Une région qui souffre de ses préjugés alors que quand on vient prendre le temps de la découvrir, elle nous réserve bien des merveilles. En deux semaines j’ai fait le tour de la Bretagne à bord de mon van 4×4 pour voyager autant dans les terres que sur les côtes bretonnes. L’occasion de dénicher plein de bons plans pour vous partager tout mon itinéraire et mes conseils dans cet article !

 

 

LA BRETAGNE | SOMMAIRE

(Cliquez directement sur un chapitre pour y accéder ou faites défiler l’article en entier pour tout lire.)

EN QUELQUES MOTS
LA BRETAGNE EN VAN
LA BAIE DE QUIBERON
DE LORIENT À QUIMPER
LA TORCHE & LA POINT DU RAZ
LA PRESQU’ILE DE CROZON
L’INTERIEUR DES TERRES
CÔTE DE GRANIT ROSE
CÔTE D’EMERAUDE
LE MONT SAINT MICHEL

 

 

Carte de mon road trip en van autour de la Bretagne :

 

CARTE BRETAGNE ROAD TRIP VAN ITINÉRAIRE

 

Réserver une voiture de location avec le comparateur de prix BSP Auto

 

| La Bretagne en quelques mots

  • La Bretagne se compose de 4 départements : le Morbihan, le Finistère, les Côtes d’Armor et l’Ile et Vilaine.
  • Plus de 4 millions de personnes habitent la région.
  • La culture bretonne est très ancrée dans le territoire à travers la gastronomie, le sport, la langue ou encore les costumes.
  • Contrairement aux préjugés, il ne pleut pas tout le temps en Bretagne ! Il peut juste y avoir “les 4 saisons en une journée” 😎
  • La région est bordée par trois mers : au nord, la Manche ; à l’ouest, la mer d’Iroise ; au sud, l’océan Atlantique.

 

bretagne road trip

 

Chercher un hébergement en Bretagne avec Booking.com



Booking.com

 

| La Bretagne en van, ça donne quoi ?

On m’avait prévenu que la Bretagne était un petit paradis pour les vans mais avec de plus en plus de restrictions au fil du temps. Ca s’est bien vérifié ! A l’intérieur des terres c’est assez simple, les parkings sont ouverts à tous et les points pour se poser en pleine nature sont nombreux. Sur la côte c’est là que ça se complique ! On a vu pas mal de parkings avec des barrières de hauteurs (donc pour les petits vans de moins de 2 mètres ça passe, mais pour nous, les fourgons ou encore les campings-car, c’est mort).

Certains parkings sont payants, d’ailleurs beaucoup trop chers pour ce que qu’ils sont. On a parfois dû payer 5€ juste pour rester une heure à un spot. Je trouve ça un peu abusé mais bon ! Et encore c’est sans parler des parkings spéciaux camping-car qui sont souvent autour des 13-15€ pour passer la nuit. C’est peut-être correct comparé à un camping mais je trouve ça quand même trop ! Perso avec notre van 4×4 on avait aucune envie de rester sur ces parkings là.

 

bretagne en van

 

Enfin, toujours sur la côte, de nombreux spots ont désormais des panneaux avec des interdictions de stationner la nuit, peu importe le véhicule. Je ne sais pas trop la tolérance qu’il y a vis à vis de ces spots là (dans les Landes par exemple, hors saison, on peut quand même rester là où c’est interdit. Il ne faut juste pas le faire sur juillet et août). On s’est posé sur un parking avec un de ces panneaux en plein jour, la police municipale est quand même passée pour nous expliquer qu’on ne pouvait pas rester pour la nuit. Ce n’était pas mon intention mais il fallait quand même qu’ils se montrent 🤷🏻‍♀️

Bref, la Bretagne en van, fourgon ou camping-car c’est totalement possible mais il faut bien comprendre qu’il y a de plus en plus de restrictions et ça ne va pas aller en s’améliorant avec le temps. Essayez au maximum d’être respectueux et propre pour faire perdurer les lieux qui sont encore autorisés ! Par contre d’un point de vue découverte c’est vraiment génial de voyager avec sa maison roulante. On peut vraiment prendre le temps, profiter des spots sans personne aux levers et couchers du soleil et simplement sillonner les belles routes bretonnes à un bon rythme.

 

| La baie de Quiberon & ses alentours

Vannes

Je n’ai pas eu le temps de découvrir Vannes, mais je vous en parle quand même ici car on m’a beaucoup conseillé cette jolie petite ville (qui est quand même la 4ème plus grande de Bretagne!). Ville fortifiée, Vannes a de très jolies balades à faire au sein de ses petites ruelles et au coeur de ses remparts. Faites un tour pour découvrir le château Gaillard, la place des lices ou encore la porte Saint Vincent. Allez flâner près du port et le long des étales des différents marchés. Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site de l’office du tourisme !

Le golfe du Morbihan

Tout comme Vannes, je n’ai pas eu l’occasion de profiter du golfe du Morbihan car le temps n’était pas avec moi. Mais c’est sur ma liste pour le jour où j’y retournerai ! Notamment pour aller faire un tour sur la presqu’île de Rhuys, découvrir ses longues étendues de sable et ses petites criques. Bref, un endroit qui pousse à la tranquillité et au bien-être ! J’aurai aussi envie de grimper sur un bateau pour partir faire une croisière dans le golfe. L’occasion d’aller découvrir les différentes îles qui le compose avec notamment l’île aux moines ou l’île d’Arz. Encore une fois, je vous laisse aller faire un tour sur le site de l’office du tourisme pour en savoir plus.

 

bretagne road trip

 

Quiberon

Voilà le premier endroit qui m’a accueilli en Bretagne ! La baie de Quiberon et surtout sa côte sauvage sont un bon point d’entrée pour découvrir la région. Une fois passé l’isthme de Penthièvre, il faut prendre la direction de l’ouest en passant par Portivy. On s’est arrêté dès le début de la côte sauvage car on a tout de suite adoré ! Garées près du parking du Fozo, on a passé la nuit sur un bord de route (le parking ayant des barrières de hauteur). Le spot est vraiment chouette. On en a profité pour aller marcher vers la pointe de Beg en Aud pour le coucher du soleil, un magnifique endroit pour voir la roche s’éclairer avec les dernières leurs du jour.

Le lendemain on a laissé le van où on avait dormi et on est parti à pieds en direction de la Pointe du Percho. Un chemin piéton très sympa longe toute la côte jusqu’au sud. On a ensuite continué jusqu’à la belle et grande plage de Port Blanc puis jusqu’au point de vue sur l’arche de Port Blanc (où il est désormais interdit de descendre sur la plage d’ailleurs). Un spot avec pas mal de surfeurs dans les alentours. J’ai beaucoup aimé me promener sur ce sentier !

 

bretagne baie de quiberon côte sauvage

 

Quiberon est une station balnéaire avec de belles plages abritées du vent et de véritables petits coins de paradis. Un super endroit pour profiter des sports nautiques ! Port Haliguen est un petit port de plaisance très charmant si vous vous baladez dans le coin. Tout comme la pointe du Conguel tout au sud de la presqu’île, qui donne un sentiment de bout du monde face à l’océan. D’ailleurs, au départ de Quiberon il est possible d’aller découvrir plusieurs îles, notamment la très connue Belle-île-en-Mer, ou encore celles de Houat et Hoedic.

Erdeven

Petit arrêt sympa à faire en route, l’alignement de menhirs à Erdeven est plutôt impressionnant. C’est le deuxième plus grand site de mégalythes après Carnac (qui en passant, a de chouettes plages pour se baigner aussi !). On y trouve 190 menhirs sur 2km, rien que ça ! Le parking pour s’y rendre est gratuit et sans barrières. Un circuit permet de faire le tour du site en deux heures pour découvrir certains menhirs mesurant près de 6m ! Un stop à faire 🙂

Saint Cado & le Ria d’Etel

Saint Cado est un village posé sur une petite île, qui se visite à pieds. Le tour de l’île se fait littéralement en 30 minutes, pas de grosse marche à prévoir. A marée basse vous aurez l’occasion d’observer les ostréiculteurs s’occuper de leur rangs d’huîtres. A marée haute vous aurez vraiment l’impression d’être sur un îlot isolé. Un grand parking gratuit se trouve à 5 minutes de l’île. L’eau qui entoure Saint Cado fait partie du Ria d’Etel, une mer intérieure qui s’écoule sur des kilomètres avant de se jeter dans l’océan. De chouettes balades sont possibles tout autour des rives !

 

saint cado ria d'etel bretagne

saint cado ria d'etel bretagne

 

| De Lorient à Quimper par la côte 

Les Penn sardines & beg moc’h

En route on a rencontré deux bretons, Rodolphe et Violette, qui vivent près de Lorient et voyagent quand ils peuvent à bord de leur Defender aménagé. Ils nous ont embarqué pour une chouette soirée près de Moelan sur Mer. On a mangé dans le resto estival de deux de leurs amies, qui ont ouvert les Penn Sardines. Un chouette endroit au bord de l’eau, dans un endroit super calme, pour déguster un bon repas ! Vous l’aurez compris, chez elles les sardines sont à l’honneur. On a très bien mangé, je vous recommande vivement d’y aller si vous passez par là.

On est ensuite allé à seulement quelques minutes de là pour passer la nuit à Beg Moc’h. Un super spot avec vue océan et une tranquillité parfaite. Au réveil on s’est rendu compte qu’il y avait un panneau d’interdiction de stationner la nuit pour la haute saison, nous on a pas eu de soucis.

Bot conan

On m’avait plusieurs fois conseillé la petite plage de Bot Conan pour avoir un endroit où lézarder en étant tranquille. C’est en effet un chouette spot, niché dans la verdure, avec une plage pas très large et une belle eau turquoise. Un parking gratuit (mais avec barrière de hauteur) s’y trouve juste à côté. J’y ai vu des familles venir pique niquer au calme, même si la météo n’était pas incroyable ce jour là. Je vous conseille d’y aller si  vous cherchez à éviter les grandes plages avec un peu de monde.

A quelques kilomètres au sud se trouve le site de Beg Meil. L’occasion d’observer un gros menhir face à la mer, et surtout de profiter des  criques et des belles plages qui s’étendent jusqu’à la pointe de Mousterlin !

 

bot conan plage bretagne

 

L’île de Groix & les Glénan

Voilà deux endroits que je n’ai pas eu le temps de faire pour ce premier road trip à travers la Bretagne, mais que je garde en haut de ma liste pour la prochaine fois ! L’île de Groix se trouve au sud de Lorient et est accessible en bateau tous les jours de l’année, que ce soit avec son véhicule ou à pieds. Avec la compagnie Océane il faut compter 45 minutes de traversée pour un budget compris entre 15 et 20€ l’aller selon les saisons. Le bateau Escal’ouest effectue quand à lui des rotations seulement d’avril à septembre, pour 28€ l’A/R. L’île de Groix se visite aussi bien en voiture, à pieds, à vélo ou même par la mer si vous venez avec le nécessaire !

On y trouve la plage la plus convexe d’Europe, la belle plage des grands sables et son eau turquoise. Mais aussi un joli petit ports et plusieurs sentiers de randonnées pour faire le tour de l’île. Bref, une petite parenthèse de douceur !

Les Glénan quand à eux se trouvent au sud de Fouesnant. Ce petit archipel composé de 9 îles principales et de plusieurs autres îlots est un vrai petit paradis sur terre. La carte postale est très clichée ici : de nombreuses plages de sable blanc, une eau turquoise à en rendre jaloux les Caraîbes et une tranquillité certaine si vous avez la possibilité de vous déplacer d’un îlot à un autre par vos propres moyens. Je ne pourrai que vous conseiller d’y aller en bateau avec des paddles pour en profiter au maximum.

Si ce n’est pas possible, il existe des liaisons maritimes d’avril à septembre entre l’île Saint Nicolas et la ville de Concarneau (entre autres). Comptez une bonne heure de traversée et 30-35€ l’A/R selon votre port de départ. Plus d’informations sur les traversées juste ici.

 

 

La pointe du groasguen

Gros coup de coeur pour cet endroit. C’est la première fois qu’on voyait un spot paradisiaque en Bretagne (on ne savait pas encore qu’il allait y en avoir bien d’autres). La pointe du Groasguen est une longue avancée de sable entourée de part et d’autre par l’océan. A marée haute c’est bien impressionnant de voir cette eau si bleu qui rentre dans les terres. A marée basse des petits bancs de sable apparaissent, laissant la possibilité de les rejoindre directement à pieds pour avoir une impression de bout du monde. Pour profiter de ces deux moments là je vous conseille d’arriver 2-3h avant la marée haute pour d’abord profiter du spot à pieds puis tranquillement voir l’eau monter et rendre le passage obligatoire à la nage.

Deux moyens pour découvrir ce spot : se garer au parking de la corniche de Groasguen, près du village de Bénodet puis arriver en face de la pointe (c’est là qu’on peut traverser à pieds à marée basse, attention à marée haute le courant est bien fort, ça peut être dangereux) ou alors se garer au parking Mer Blanche près de la pointe de Mousterlin pour marcher le long de l’avancée de sable !

 

pointe de groasguen bretagne road trip

pointe de groasguen bretagne road trip

 

| La torche et la pointe du raz

La torche

Rien qu’en lisant ce titre, les adeptes du surf sauront de quoi je parle ! La plage de la torche c’est un peu LE spot pour les amoureux de la glisse sur vague. Situé tout à l’ouest de la Bretagne, cette longue plage face à l’océan joui de belles et fortes vagues tout au long de l’année. Sans aucun rocher sur une bonne largeur, il est possible d’y surfer en toute prudence que vous soyez débutant ou confirmé.

Et pour ceux qui n’ont pas forcément envie de monter sur une planche, la petite balade de la pointe de la torche est à faire ! Un parking gratuit se trouve à côté de la crêperie de la torche. Il faut ensuite à peine 10 minutes de marche pour rejoindre la pointe, où il est possible d’en faire le tour et de profiter de chouettes vues (sur le paysages ou sur les surfeurs, soit dit en passant).

 

pointe de la torche breizh

 

La pointe du raz

Spot bien connu de la Bretagne, la Pointe du Raz se trouve tout à l’ouest de Quimper. Avec ses hautes falaises et une vue imprenable sur l’océan, c’est l’endroit parfait pour venir admirer le coucher de soleil au dessus de l’eau. Malheureusement pour moi, il ne faisait pas beau le jour où j’y suis allée donc pas de belles couleurs à l’horizon ! Mais l’ambiance mystique était quand même incroyable. Le parking est payant (6€50 tout de même de mars à octobre) et il n’est pas possible de se garer avant plusieurs kilomètres pour l’éviter. En une quinzaine de minutes de marche (plat, chemin en bon état) on arrive au bout des falaises.

De chouettes photos sont à faire à la pointe ! Juste en face pour pourrez apercevoir l’île de Sein. Sachez qu’il est possible de s’y rendre en une heure de bateau notamment au départ d’Audierne. Une chouette île à découvrir avec un sentiment de bout du monde.

 

pointe du raz

 

La pointe du van & ses alentours

Non loin de la pointe du Raz, plusieurs arrêts sont possibles pour profiter des environs. La baie des trépassés, une chouette plage enclavée. La pointe du van, encore un beau point de vue sur des falaises et sur l’horizon (c’est d’ailleurs possible d’y dormir en véhicule aménage mais sur un parking). Ou encore la pointe de Brézellec qu’on a découverte par hasard et qui nous a permise de dormir dans le van avec une vue mer magnifique !

 

 

| La presqu’île de Crozon

L’île vierge

Site aussi beau que fragile, l’île Vierge se trouve au sud de la presqu’île de Crozon. Après de nombreuses apparitions dans les classements des plus belles plages du monde, l’endroit souffre de sa notoriété. Il est désormais interdit de descendre sur la plage pour la préserver. Mais ne vous inquiétez pas, vue d’en haut elle est tout aussi belle ! Quand le soleil pointe le bout de son nez, le bleu turquoise de l’eau en ressort incroyablement.

Avec sa petite crique et sa jolie plage, on se croirait vraiment au paradis ! Pour profitez du spot, rien de mieux qu’une marche sur un tronçon du GR34. Que ce soit depuis Morgat si vous avez le temps ou depuis le parking de Saint Hernot.

 

île vierge crozon bretagne

île vierge crozon bretagne

île vierge crozon bretagne

 

Cap de la chèvre

Encore une chouette balade à faire, qui peut d’ailleurs être la continuité de celle de l’île vierge avec le GR34. Le cap de la chèvre est la pointe la plus au sud de Crozon. Plusieurs chemins permettent de se balader au bord des falaises avec vue sur l’eau et sur les autres pointes du sud de la Bretagne.

 

cap de la chèvrecrozon bretagne

 

Plage de la Palue

Spot de surf bien connu des amateurs de glisse, la plage de la Palue est aussi un bel endroit pour venir pique niquer à marée basse ou simplement pour admirer une longue et belle plage. Attention, l’accès se fait par des rues très étroites, les campings car sont interdits. Un premier parking est sans barrière de hauteur pour les vans, un second plus bas est plutôt réservé aux voitures. Je vous recommande d’y aller à marée basse, c’est superbe !

 

plage de la palue crozon bretagne

 

Pointe de Dinan

Gros coup de coeur pour cette pointe ! Depuis un parking gratuit, il y a plusieurs chemins pour rejoindre la pointe de Dinan et sa magnifique arche. Je vous conseille vivement de faire une grande boucle en commençant par la gauche. Les différentes vues qui s’enchaînent sont vraiment belles. L’arche n’est que le clou du spectacle ! Un panorama à 360 degrés avec des paysages bien différents entre landes, roches et criques secrètes.

 

pointe de dinan crozon bretagne

pointe de dinan crozon bretagne

pointe de dinan crozon bretagne

 

Pointe de Pen hir

Emblème de Crozon, la pointe de Peh Hir se trouve à côté du village de Camaret-sur-Mer. Un grand parking gratuit se trouve à seulement quelques mètres des falaises. Pas besoin de faire une grande marche pour admirer la vue sur les tas de pois, ces roches qui se suivent dans l’eau. On se sent vraiment tout petit du haut des falaises!

A gauche on peut apercevoir la point du raz et à droite si l’horizon est clair, l’île d’Ouesssant. Si vous avez envie de marcher il est totalement possible de faire une longue balade depuis Camaret en empruntant un sentier qui fait une boucle à l’est, au sud puis à l’ouest de la pointe de Pen-Hir. Différents points de vue à ne pas manquer !

 

pointe de pen hir crozon

 

Plage de Pen hat

Enfin, rien de mieux qu’un coucher de soleil à la plage de Pen Hat (ou Pen Had). Encore un spot adoré des surfeurs car peu protégée, la plage reçoit de gros rouleaux de l’océan. La vue depuis le parking de la pointe de Toulinguet (où il n’est pas possible d’aller, c’est un site de défense) est vraiment belle. On y voit Pen Hat en contrebas, les quelques maisons typiques des alentours et même Pen Hir de loin. Quand les couleurs du soleil se réchauffent c’est un magnifique spectacle !

 

La vanlife à Crozon

Bon, je pense que Crozon est l’un des spots les plus compliqués de Bretagne pour profiter de la vanlife. Il y a des interdictions de rester la nuit sur quasiment tous les parkings et des barrières de hauteurs sur les autres. Heureusement pour se garer de jour on a pas trop eu de problème, malgré notre taille (2m30). Il est donc possible de découvrir la presqu’île avec son van ou son fourgon (pour les campings car certains endroits trop étroits sont interdits, respectez les) et de profiter d’une douce journée avec vue mer.

Pour le soir il faudra plutôt se replier sur les campings, chez l’habitant si vous avez des contacts ou un bon feeling, ou alors tourner un bon moment pour trouver un spot à l’abri des regards et sans panneau d’interdiction. Nous on a réussi à se trouver un spot non loin d’une plage, près de Roscanvel. Je ne partagerai pas le lieu exact pour le préserver car il y avait seulement une place possible. Gardez juste en tête que ça sera un peu plus galère de faire du bivouac ici !

 

van life bretagne

 

| L’intérieur des terres

Les monts d’arrée

On pense beaucoup à la côte bretonne mais il se passe aussi pas mal de choses à l’intérieur des terres. A commencer par les beaux monts d’arrée, un massif montagneux situé dans le Finistère. Commencez par aller à la chapelle saint michel, une magnifique chapelle en haut d’une colline qui révèle toute sa magie au coucher du soleil (GPS : 48.352058, -3.950329) ! Un peu plus loin vous atteindrez le roc’h trevezel, le toit de la Bretagne. Bon, pas de quoi s’enflammer, c’est à 384 mètres d’altitude 🤓 Mais les roches ont des formes très jolies et la vue à 360 degrés (quand il fait beau) est à ne pas louper.

 

les monts d'arrée roc'h trevezel

 

La forêt d’Huelgoat :

En continuant la route vers l’est, vous arriverez au petit village d’Huelgoat. C’est dans ce village que ce trouve la grande forêt éponyme. Beaucoup de balades sont possibles là-bas, des courtes et des plus longues. Nous on avait pas énormément de temps, alors on s’est garé au parking d’arquellen. On a fait une première boucle d’une vingtaine de minute pour rejoindre la grotte d’artus et voir la belle mare aux sangliers. Ensuite en repassant par le parking, on a continué notre chemin pour aller jusqu’au gouffre et à la mare aux fées. De chouettes paysages enchanteurs ! Il ne manque plus que les fées et les petits lutins.

 

forêt huelgoat bretagne

forêt huelgoat bretagne

 

La vallée des Saints

Dernier arrêt dans l’intérieur des terres avant de rejoindre à nouveau la côte, direction la vallée des Saints. Comptez 3 à 5€ le parking selon la saison. Surnommée “l’île de Pâques bretonne”, la vallée des Saints veut, à terme, regrouper plus de 1000 statuts représentants les Saint fondateurs de Bretagne. Il y a pour le moment déjà plusieurs dizaines d’oeuvres qu’on peut librement découvrir et admirer. Un endroit un peu hors du temps que j’ai bien aimé !

 

vallée des saints bretagne

 

| La côte de granit rose & ses environs

Trebeurden

Trebeurden est un peu la porte d’entrée de la côte de granit rose. On y est allé le soir pour déguster une bonne galette bretonne à la crêperie Sous le vent que je recommande chaudement ! Les plats étaient très garnis et super bon, on s’est régalé. Pour le coucher du soleil on s’est d’abord balader sur la petite avancée du Castel avant de prendre la route vers l’île grande. Une petite île avec un joli point de vue (GPS 48.80531, -3.57176) et plusieurs spots pour admirer l’horizon.

Tregastel

Gros coup de coeur pour ce petit village où les granits roses sont vraiment impressionnant ! Qu’on se le dise, c’est encore plus beau quand le soleil est là, ce qui n’était pas totalement le cas pour nous. Quand les rayons sortent, le bleu turquoise de l’eau est vraiment magnifique. Et je ne vous parle pas de la couleur des roches au coucher du soleil. On s’est garé au parking du Père Eternel, gratuit et sans barrière de hauteur (mais interdit de rester la nuit pour les vans).

Puis on est parti pour une jolie marche au bord de l’eau : la plage de Coz Pors, marcher jusqu’à l’île aux Lapins à marée basse, marcher en direction de l’île Renote puis en faire le tour avec en clou du spectacle, la pointe et la Perle de Tregastel. Voici quelques photos pour vous mettre l’eau à la bouche, en vous espérant une meilleure météo !

 

tregastel granit rose bretagne road trip

tregastel granit rose bretagne road trip

 

Ploumanac’h

Dans la continuité de Tregastel, Ploumanac’h est aussi un chouette petit village de la côte de granit rose. On s’est garé sur un parking gratuit dans le centre GPS 48.83180, -3.48436 (celui de la cale de Porz Kamor a des barrières de hauteur et est payant) puis on est parti faire une boucle en direction du phare de Men Ruz via la maison du littoral et la plage Saint Guirec. Une chouette balade mais attention le phare est tellement connu qu’il peut y avoir du monde, surtout au coucher du soleil.

 

ploumanach breizh road trip

 

Sillon de Talbert

Bon, je vous le dis tout de suite pour ne pas faire de déçu comme moi, l’endroit est bien plus impressionnant vu du ciel que vu du sol. Je le dis car le rendu est quand même bien différent 😅 Cela étant dit, c’est un chouette endroit à venir découvrir ! Le Sillon de Talbert est une avancée de sable et de galet qui forme une réelle curiosité géologique. A marée basse il est possible de marcher dessus et d’aller jusqu’au bout, mais comme l’eau est loin, l’impression de bout du monde n’est pas vraiment là 😅.

A marée haute il n’est pas possible d’y aller à pieds car une brèche se trouve au début du Sillon, se remplissant d’eau quand la marée monte. Par contre je pense que venir par la mer à ce moment là doit être très chouette pour ceux qui peuvent ! Avec le van on a dormi tout proche de là, à côté du phare de Port la Chaîne. Une belle vue sur la mer et la place pour deux ou trois petits vans (endroit à respecter au maximum car il y a des gens qui habitent juste à côté).

 

Ce que je n’ai pas eu le temps de faire

Voici quelques idées à rajouter à votre road trip sur la côte de granit rose. Tout d’abord l’île de Bréhat qui se rejoint grâce à une navette depuis l’embarcadère de l’Arcouest. Une jolie petite île qui se visite seulement à pieds ou à vélo pour passer de criques en criques, pour découvrir le moulin à marée de Birlot, la citadelle de Bréhat ou encore le phare du Paon.

Ensuite, prenez le temps de passer par la pointe de Plougrescant pour voir Castel Meur, une petite maison coincée entre les rochers qui tourne le dos à la mer pour se protéger du vent. Evitez de trop vous y approcher, ça reste une propriété privée avec des gens qui habitent dedans à certains moments de l’année. En continuant de marcher dans le coin vous pourrez voir le gouffre de Plougrescant ou encore la pointe du château.

Enfin, arrêtez vous aux différentes pointes qui se trouvent entre Paimpol et Plouha. Toutes ces vues, ces plages et ces bouts de falaises sont apparemment à faire!

 

breizh

 

| La côte d’Emeraude

Erquy & Sables d’or les pins

On s’est arrêté là un peu par hasard, et ce fut une jolie surprise. Erquy est en fait un village assez connu dans le coin et en poussant jusqu’à Sables d’or les pins on a découvert un endroit superbe. La plage Saint Michel avec sa chapelle perdue sur un rocher, la pointe du champ du port et sa vue en hauteur sur les environs ou encore la belle plage des Montiers qui continue jusqu’à la Grève du Minieu. Bref, c’est très canon avec tout ce sable et cette eau turquoise !

 

erquy sable d'or les pins

 

Cap Fréhel

Endroit incontournable de ce coin de la Bretagne, le cap Fréhel m’a déjà impressionné depuis la route. L’ouest de la D34 qui y mène permet d’avoir un panorama de fou sur les falaises et sur la mer ! Il faut se garer au parking payant sur la route du cap puis aller marcher comme bon vous semble. Nous on a décidé de commencer par aller directement au phare, continuer vers la roche jaune et jusqu’au Cap Fréhel lui-même avant de continuer de l’autre côté vers la Fauconnière.

Si vous avez le temps, faites donc toute la marche du cap à pieds, ça vaut le coup ! En partant de Pléhérel par exemple, remontant jusqu’au cap Fréhel puis en continuant jusqu’au fort la Latte et enfin jusqu’à la plage du Château Serein. Une belle boucle qui vous prendra la journée mais qui vous permettra de réellement profiter de la région.

 

cap fréhel road trip

cap fréhel

 

Saint Cast

Saint Cast le Guildo et ses alentours sont de chouettes endroits pour profiter (encore et toujours) des belles plages de Bretagne. Depuis la pointe de la Garde, on a un joli panorama sur les environs et notamment sur la presqu’île de Saint-Jacut-de-la-Mer, que je vous conseille d’aller découvrir. On a dormi avec le van dans un chouette petit endroit, à côté du ruisseau de Kermiton (GPS 48.626890, -2.287991).

 

Saint Malo

Terminons la côte d’Emeraude avec le fameux, le grand, l’inévitable.. Saint Malo ! Oui j’en fait beaucoup. En vrai j’y allais un peu à reculons car premièrement les villes ce n’est pas trop mon truc de base et deuxièmement, celles qui sont aussi connues encore moins. Mais ça a été une belle surprise ! Si vous avez une voiture il existe des parkings tout proche du coeur de Saint Malo mais souvent avec des barrières de hauteurs pour les vans et campings car. Nous on s’est garé proche de la piscine du Naye. Ce n’est pas cher et seulement à 5 grosses minutes à pieds des remparts.

On s’est fait une petite boucle en passant par le fameux môle des Noires, la plage du môle puis en faisant un tour sur les remparts et dans la ville. A marée basse il est possible d’aller sur un petit îlot en face de Saint Malo via le passage des Bés. Terminez par le fort national et la cathédrale Saint Vincent pour avoir une bonne impression de la ville. Si vous êtes en voiture, allez faire un tour à la pointe du Grouin, à l’ouest de Saint Malo. On peut jouir d’une magnifique vue sur la baie du Mont Saint Michel depuis là !

 

saint malo côte d'émeraude

saint malo côte d'émeraude

 

| Le Mont Saint Michel (Normandie)

Comment se rendre au Mont Saint Michel ? Où se garer ?

Depuis Paris l’autoroute A13 puis l’autoroute A84 permettent d’y aller en 337km environ. Depuis Nantes c’est l’A84 qui mène directement vers le Mont. Une fois sur place deux solutions s’offrent à vous : vous poser au parking voiture / moto / camping car. 15€ les 24h pour les voitures en pleine saison quand même (5€ si vous arrivez après 19h et repartez avant 1h, ça peut valoir le coup pour le coucher du soleil!). Pour les campings car comptez 18€. La deuxième solution est de se garer au village de Beauvoir, certaines places sont gratuites mais ça vous demandera de marcher quelques minutes de plus. (Je pense que ça vaut le coup vu le prix du parking).

Où dormir ?

Si vous êtes en vans / fourgon ou camping car, plusieurs campings se trouvent aux alentours du Mont Saint Michel. Pour le bivouac sauvage ça va être un peu compliqué mais si vous avez un petit van qui passe inaperçu il y a quelques spots possibles près des champs. Nous on a réussi à en trouver un avec vue sur le Mont, une grande chance ! Si vous êtes en voiture sachez qu’il existe des hôtels directement sur le Mont Saint Michel, assez coûteux évidemment, mais aussi d’autres dans les villages alentours. Allez faire un tour sur Booking.com pour vous faire une idée.

 

mont saint michel abbaye baie coucher de soleil

 

Que faire au Mont Saint Michel ?

Déjà, pour vous rendre au Mont depuis le parking vous devrez soit marcher, soit prendre la navette gratuite. Comptez une bonne demi heure de marche mais la vue vaut le coup ! Je vous conseille d’y aller à pieds à l’aller pour en profiter et de revenir en navette si vous avez la flemme.

Une fois sur le Mont Saint Michel vous pouvez faire plusieurs choses, à commencer par faire le tour de la commune pour admirer différentes vues sur la baie, sur l’abbaye et sur les belles remparts. Flânez dans les petites ruelles, perdez vous sans trop d’inquiétudes et n’hésitez pas à découvrir les nombreuses petites boutiques locales. Une fois en haut, l’incontournable Abbaye n’attend que vous ! Comptez 10€ l’entrée pour découvrir un incontournable du patrimoine français.

Enfin, de nombreuses choses sont possibles dans les alentours : des visites guidées dans la baie, des vols en ULM, des balades à cheval, etc.. pour plus d’inspirations sur les activités à faire et sur les spots photos à ne pas manquer, allez faire un tour sur l’article complet des copains blogueurs les Bestjobers, vous y trouverez énormément d’infos !

 

mont saint michel abbaye baie coucher de soleil

 

J’espère que cet article de blog sur mon tour de Bretagne en van pourra vous être utile ! J’ai essayé de mettre un max de conseils sur l’itinéraire que j’ai fait pour découvrir cette région. N’hésitez pas à laisser un commentaire si ça vous a aidé 🙂

 

 

Une petite note ?
Share This