Si je suis allée au Kirghizistan à ces dates précises, c’était pour une bonne raison : assister aux World Nomad Games, les jeux mondiaux des nomades. Un mix entre compétition et festival pour découvrir les différentes cultures d’Asie Centrale principalement. Petit guide !

 

 

______________________

Les WNG, c’est quoi ? 

______________________

 

Le Kok Buru

 

Les démonstrations ancestrales

 

Les World Nomad Games, les Jeux Mondiaux des Nomades, sont une compétition sportive internationale qui représente les sports ethniques de la région d’Asie Centrale. Cette année était la 3ème édition des WNG, qui se déroulent depuis leur création au Kirghizistan. Pour la première fois depuis le début des jeux, la prochaine édition, qui aura lieu dans deux ans, se passera en Turquie. Dans les pays représentés on peut retrouver le Kirghizistan, le Kazakhstan, la Russie ou même comme cette année, la France !

 

 

Que vient faire la France ici vous allez me dire ? Eh bien une équipe française est venue s’essayer pour la première fois au “Kok-Buru“, ce sport ancestrale des nomades qui consiste à jouer en équipe avec le cadavre d’une chèvre pour arriver à le mettre dans le but adverse. La chèvre pèse quand même 30 kilos et le match dure 3 x 20 minutes ! La France essaye ce sport car il est l’ancêtre d’un autre sport dont la France est reine, le horse-ball. Seules différence? En France on joue avec un ballon et pas une chèvre, le match ne dure que 20 minutes et les règles de sécurité sont omniprésentes.

 

 

Quels sont les autres sports qu’on peut retrouver ? Beaucoup de sports de lutte notamment, mais aussi des sports très impressionnants avec des aigles et des chevaux, des courses à cheval ou encore des jeux intellectuels.

 

 

_________________

En quelques mots

__________________

 

 

 

 

Mais les World Nomad Games c’est bien plus qu’une simple compétition, c’est un moment pour découvrir toute une culture et des populations des quatre coins du monde. Au Kirghizistan par exemple, les jeux se sont déroulés près du lac Issyk Kul, le deuxième plus grand lac de montagne au monde. L’occasion pour les touristes venus pour l’occasion de prendre le temps d’aller se balader dans les environs et découvrir le pays. C’est aussi l’occasion, sur les sites des jeux, de se balader parmi les stands, les spectacles et les démonstrations. Découvrir des nouvelles saveurs, acheter de l’artisanat, rencontrer des locaux.. On découvre vraiment des villages éphémères avec toute l’ambiance des régions alentours.

 

 

Les jeux ont toujours été gratuits pour le public depuis qu’ils sont organisés au Kirghizistan, je ne sais pas si ça va continuer dans cette voie avec l’organisation prochaine en Turquie mais j’espère que oui ! Je trouve que ça pousse vraiment les gens à venir découvrir de nouvelles choses sans avoir à se dire qu’il va falloir payer cher. D’autant plus que ces touristes là vont alors prendre le temps de voyager dans les alentours et de faire grandir l’économie locale. Bref, vous l’avez compris, les World Nomad Games sont à faire au moins une fois dans sa vie!

 

fr French
X
Share This