Zanzibar, l’île tanzanienne qui fait rêver tous les jeunes mariés.. oui mais ce n’est pas que ça ! Zanzibar est avant tout une île où la communauté est très encrée, où la culture locale est très forte et où il est possible de découvrir le quotidien de nombreuses familles. Après y être allé deux fois, je vous livre mes conseils et petits secrets sur que faire à Zanzibar pour un voyage à la mode locale et solidaire. 

 

 

Retrouve le guide complet pour organiser son voyage ou son safari en Tanzanie en cliquant ici / Retrouve mon guide complet sur les endroits à découvrir en mode sac à dos et sentiers battus en Tanzanie en cliquant ici.

 

 

| Y aller, formalités

 

En avion : il existe des vols pour atterrir directement à l’aéroport de Zanzibar depuis l’Europe (avec escale), environ 13h de voyage avec un prix moyen à 450€ A/R. Il est aussi possible de venir ou rejoindre l’aéroport du Kilimandjaro à Arusha pour coupler farniente et safari avec de nombreux vols chaque jour, 1h de vol, prix moyen à 80€ A/R.

En ferry : Dans le sens Dar / Zanzibar il y a des ferrys à 7h, 9h30, 12h30, 15h45. Il est possible d’acheter son ticket la veille ou le jour même (arriver au moins 1h avant le départ dans ce cas pour avoir des places en éco). Ca coûte 35$ par personne pour un trajet (84 000 TZS). Il n’était pas possible de payer en carte bancaire quand on y était, cash obligatoire (dollars ou schillings du coup). Le trajet dure 2h, c’est spacieux, climatisé (un peu trop presque), il y a des toilettes et un snack. Pour acheter ses tickets à Dar il faut se rendre au Azam Marine Ferry Booking Office (-6.819944, 39.288016), pour acheter ses tickets à Stone Town se rendre au Ticket Office (-6.156973, 39.194137).

Formalités : Si vous arrivez en avion vous devrez faire votre visa à l’aéroport (50€, on rempli un papier et c’est tout). Si vous arrivez en ferry on vous demandera de remplir à nouveau un papier puis on contrôlera votre visa et votre passeport à l’arrivée. En arrivant en ferry vous n’êtes pas obligé d’avoir fait le vaccin contre la fièvre jaune, on vous demandera juste où vous étiez avant la Tanzanie. Si vous arrivez en avion d’un pays contaminé par la fièvre jaune, vous serez obligé d’avoir (ou de faire) le vaccin.

Argent : Il y a très peu d’ATM (de distributeurs) sur Zanzibar et peu d’endroit accepte la carte (sauf quelques hôtels contre une majoration). Pensez donc bien à retirer du cash en arrivant à Stone Town pour ne pas vous retrouver bloquer !

AssurancePensez à souscrire à une assurance voyage pour vous couvrir en cas de pépin, comme d’habitude je vous conseille d’aller voir sur le site de Chapka Assurances pour voir leurs offres ! (en passant par ce lien vous me permettez de faire vivre mon blog et sur certaines assurances vous avez même droit à 5% de réduction !)

 

 

| Se déplacer sur place

 

En taxi : Les taxis vont vous alpaguer dès votre arrivée au ferry ou à l’aéroport puis à peu près partout où vous en croiserez. Les trajets pour aller d’un bout à l’autre de l’île coûte chers, de 40 à 50$ (légèrement négociable). Il est aussi possible de faire appel à un taxi pour tout votre séjour si vous êtes plusieurs mais encore une fois ça va gonfler la facture.

En voiture / scooter de location : Il est possible de louer des voitures (compter environ 35$ la journée + l’essence qui est bon marché sur l’île) ou des scooters (compter environ 25$ la journée). C’est une bonne solution si vous voulez être totalement libre de vos déplacements et que vous êtes plusieurs ou avec beaucoup de bagages. (Pour conduire soi-même, il faut normalement faire une demande de permis local en amont ou sur place).

En transports en commun (Dalla Dalla) : Enfin, il est possible de vous déplacer à l’aide des nombreux Dalla, les minibus locaux. Il y en a pour aller partout et les trajets coûtent dans les 1000 à 2000 TZS par personne (moins de 1€). C’est sommaire et pas super confortable quand il y a du monde (donc quasi tout le temps) mais c’est génial pour être avec les locaux et c’est vraiment pas cher ! (Ce n’est pas à faire si vous êtes 10 ou si vous avez des énormes valises par contre, mais nous avec nos sacs 50L et 30L il n’y avait aucun problème). Tous les Dalla ont leur destination écrit à l’avant ainsi qu’un numéro de ligne. Vous pouvez arrêter n’importe quel Dalla en lui faisant signe sur le bord de la route et lui demander de vous déposer n’importe où également, il y a toujours un chauffeur à l’avant et un autre homme à l’arrière qui collecte l’argent et dit au chauffeur quand s’arrêter.

Voici quelques exemples de trajets :

  • Stone Town – Matemwe : ligne 118, 2000 TZS 1h30
  • Matemwe ou Nungwi – Jambiani : faire Matemwe/Nungwi – Stone Town – Jambiani ou alors MatemweNungwi – Kinyasini – Tungu – Jambiani, environ 3h au total pour rejoindre Jambiani, 1000 à 2000 TZS par section de trajet.
  • Jambiani – Stone Town : ligne 309, 2000 TZS, 1h30

 

 

| Où dormir ?

 

Il y a de nombreuses possibilités de logements à Zanzibar avec une palette de prix très large ! Je vous donne quelques conseils d’après mes expériences (cliquez sur chaque hôtel pour voir des photos, les prix sont à titre indicatif car les hôteliers les modifient souvent selon les saisons) :

 

Cliquez ici pour découvrir les autres hôtels à Zanzibar.

 

 

| Que faire, que voir à Zanzibar ? 

 

 Faire du snorkelling à Mnemba

Probablement ma plus belle expérience à Zanzibar ! On rencontre un “Beach boy” (ceux qui proposent des activités en dehors des hôtels) à Matemwe. Il nous propose 20$ par personne pour une sortie snorkelling vers l’atoll de Mnemba, une île privée paradisiaque. Nous sommes que toutes les deux sur notre bateau avec notre guide Lee, la sortie dure 3h environ avec différents spots pour plonger et admirer les fonds marins. Palmes, masques et tubas sont fournis ainsi qu’une bouteille d’eau et des fruits. L’eau est absolument magnifique et les poissons tellement nombreux. Charlie rêvait de voir des dauphins mais je n’y croyais pas trop.. et pourtant, après 1h de nage je décide de remonter sur le bateau pour faire voler le drone au dessus de nous et tout d’un coup.. j’aperçois un banc de dauphins qui se dirige vers nous 🤩 J’immortalise la scène pendant que mon petit chat réalise son rêve le temps de quelques secondes : nager avec les dauphins sauvages 😍 C’était incroyable, on a eu énormément de chance de les croiser ! Notre guide Lee a été super car il n’a jamais cherché à pourchasser les dauphins ou à se rapprocher trop d’eux avec le bateau, il a été super respectueux de ces magnifiques animaux et on l’a remercié pour ça 🙏🏻Evidemment les dauphins ne sont pas toujours là et il faut avoir de la chance, mais vous pouvez tenter le coup !

 

 

Se balader à vélo à Paje et sur la plage

Depuis Jambiani, nous avons décidé de louer des vélos à côté de notre hôtel pour 5$ les 24h par personne. Nous sommes parties pour une petite balade en direction du village de Paje, en passant par le village de Jambiani puis directement par la plage. C’était absolument génial, on peut découvrir la vie locale à un petit rythme grâce à ça. Bon, la chaîne de mon vélo à casser à mi-chemin et j’ai dû finir la balade en me faisant tirer par Charlie à l’aide d’un bâton 😅Pas très pratique mais c’est ça qui fait l’aventure ! Il faut compter une demie-journée pour faire Jambiani-Paje-Jambiani tranquillement.

 

 

◼ Profiter du petit village de Matemwe

Matemwe est un petit village bien loin de la touristique Nungwi. Ici, la vie locale est authentique et on peut découvrir le quotidien des habitants. Il n’y a pas de choses à faire en particulier si ce n’est prendre le temps de se balader, de parler avec les gens, d’observer un match de foot des jeunes du village, d’aller jouer avec les enfants, de savourer une mangue sur la plage ou encore d’aller manger un bout dans le très bon restaurant du village (Chez Furaha, -5.881182, 39.351666).

 

 

Découvrir la forêt de Jozanie

C’est l’une des activités phare de Zanzibar, la forêt de Jozanie est un énorme espace de biodiversité où l’on retrouve beaucoup d’espèces de plantes endémiques et surtout le fameux Colobe rouge, petit singe aux longs poils. Il est possible de faire une visite guidée organisée depuis les villages de l’île ou directement en arrivant là-bas par ses propres moyens. Parfois, on peut même voir des singes depuis la route directement ! Ca a été mon cas mais je n’ai pas eu le temps de sortir l’appareil photo malheureusement. Il y a aussi une belle mangrove à découvrir dans la forêt pour les amoureux de la nature. Pour une entrée avec un guide sur place il faut compter dans les 20$ par personne, cet argent sert à maintenant et à préserver le parc et sa biodiversité.

 

Parcourir Stone Town

Nous y sommes resté qu’une seule journée et j’avoue qu’après quelques jours loin du monde sur l’île, je n’ai pas vraiment aimé Stone Town.. Je conseille de visiter la ville plutôt directement en arrivant à Zanzibar plutôt qu’à la fin de son séjour. Vous pouvez visiter la vieille ville à pieds très facilement en passant de ruelles en ruelles. La meilleure chose, c’est de faire exprès de se perdre ! Voici quelques lieux à voir : le Forodhani Park de jour et de nuit, le Old Fort, le Palais des Merveilles, les bains perses, les nombreuses petites échopes de souvenirs et d’épices.. il est aussi possible de faire des visites guidées.

 

 

Soutenir le Seaweed Center de Paje

Le Seaweed Center est une coopérative de femme qui cultivent les algues. Elles proposent des visites aux touristes pour partager leurs savoirs et montrer comment elles travaillent. On peut découvrir les “champs” d’algues qui sont dans l’eau (attention, visibles seulement à marée basse donc calculez votre coup) mais aussi l’atelier où les femmes transformes les algues en produits naturels et de beauté. L’entrée coûte 10$ par personne et permet de faire vivre la coopérative. Les produits créé sont aussi vendus sur place. Une visite culturelle et solidaire !

 

 

Marcher dans le petit village de Jambiani

Encore un super petit village typique de Zanzibar, bien qu’il se développe de plus en plus ces dernières années.. Prenez encore une fois le temps de marcher dans Jambiani pour découvrir sa culture locale et la vie quotidienne des habitants. Il y a des petits restaurants locales avec une super bonne cuisine et même la possibilité de prendre des cours, n’hésitez pas à demander directement aux cuisiniers !

 

 

Faire des achats au Moto handicrafts

Situé à Pete, proche de la forêt de Jozani, le Moto Handicrafts est une coopérative qui propose des paniers, nattes et article tissés créé par une centaine d’hommes et femmes de l’île. Une tradition sur Zanzibar avec des produits fait-mains en coton et feuilles de palmiers. Tout l’argent récolté des ventes sert à faire vivre les artisans et à promouvoir l’économie locale et solidaire.. Coordonnées GPS exactes à Pete : -6.28328, 39.408152. Il existe aussi un point de vente à Stone Town, leur contact : moto@madeinzanzibar.com.

 

Découvrir les produits locaux au Darajani Market

Si vous aimez découvrir la culture locale en faisant le tour des marchés, allez faire un tour au Darajani Market de Stone Town. Tous les jours et particulièrement le matin, c’est agréable de se promener à travers ses étroites allées pour profiter des odeurs, des saveurs, des couleurs.. Vous pouvez acheter ou simplement admirer les nombreuses épices, les poissons, les fruits et légumes, les produits artisanales, etc..

 

Profiter d’une balade à cheval les pieds dans l’eau

Si vous êtes comme moi et que vous adorez les chevaux, allez donc faire un tour au Zanzibar Horse à Nungwi, le seul centre équestre de l’île. Situé derrière le Z Hostel, ils proposent des balades entre plage et village à 50$ l’heure par personne. Il y a peu de chevaux mais ils sont en très bonne forme et super bien entretenu par le staff. J’ai fait une heure de balade en solo avec un guide, en allant dans l’eau turquoise et en galopant sur la plage. C’était vraiment magique ! Le guide façonne la balade selon votre niveau, vous pouvez choisir d’y aller à marée haute ou à marée basse, selon les moments de la journée il est même possible de se baigner avec les chevaux, n’hésitez pas à demander lors de votre réservation. J’ai fait ma balade au coucher du soleil, c’était magnifique mais si c’était à refaire je l’aurai fait plutôt en journée pour profiter du bleu éclatant de l’eau ! Je reviendrai.. Voici les coordonnées du club : +255 (0)777 351 311, info@zanzibarhorseclub.com, zanzibarhorseclub.com.

 

 

Ecouter du TAARAB

Le TAARAB est la musique la plus connue de l’île mêlant des influences africaines, arabe et indienne. Un orchestre traditionnel regroupe un chanteur et plusieurs musiciens accompagnés de leurs instruments traditionnels : le violon, le nay, l’accordéon, des percussions. C’est une musique magnifique à écouter qu’on à eu la chance de découvrir en étant sur la plage. Sinon il y a plusieurs représentations de groupes à travers la ville, n’hésitez pas à vous renseigner dans les hôtels ou auprès des locaux (notamment au Culture Musical Club, au Zanzibar Serena Inn, au Dhow Countries Music Academy..)

 

Faire un tour en Dhow

Depuis Jambiani, Matemwe et d’autres villages, il est possible de partir pour une balade en Dhow, le traditionnel bateau de Zanzibar avec sa si belle voile. Que ce soit pour une petite virée au coucher du soleil ou pour aller faire du snorkelling, il suffit de vous rendre sur la plage pour trouver les pêcheurs ou les Beach boys qui vous proposeront des activités ! Il faut compter 10$ par personne en négociant pour une sortie en Dhow.

 

 

| Que faut-il absolument éviter à Zanzibar ? 

 

Il y aussi malheureusement des dérives sur Zanzibar avec le tourisme de masse qui s’y installe depuis de nombreuses années. Des dérives qui nuisent aux animaux principalement, voici trois activités à éviter et à bannir lors de votre séjour à Zanzibar :

  • Les sorties dauphin à où les bateaux pourchassent les pauvres animaux, les encerclent, puis vous font sauter au milieu d’eux avec des dizaines d’autres personnes. Malheureusement c’est compliqué de savoir si vous allez être avec un bon ou un mauvais guide. Personnellement j’avais fait une sortie dans le sud de l’île la première fois que je suis venue. J’étais seule en mer et on a attendu que les dauphins passent pour que je saute dans l’eau (étant seule je flippais un peu quand même) mais apparemment j’ai eu de la chance car c’est rarement comme ça que ça se passe. Mon conseil ? Partir faire du snorkelling, un tour en dhow ou en paddle et espérer avoir de la chance. C’est ce qu’on a fait avec Charlie quand je suis retournée à Zanzibar cette année et on a eu la chance de nager avec les dauphins dans le plus grand respect !
  • le “Cheetah”s Rock, ou le centre de captivité des léopards.. On le pense comme étant un centre de conservation de ces animaux mais au final, on peut les toucher, les approcher, voir à quel point ils sont dressés.. bref passez votre chemin et espérez les voir lors d’un safari en totale liberté !
  • Les marches à marée basse pour notamment découvrir les étoiles de mer. Faites le, mais SURTOUT ne touchez pas ces belles créatures et ne les sortez pas de l’eau, c’est dangereux pour elles et vous pourriez avoir une action très nocives pour leur survie. Contentez vous de les observer à travers l’eau ça sera très suffisant.. Si vous êtes avec un guide, expliquez lui bien que vous ne voulez pas qu’il sorte un animal de l’eau !

 

Voilà, j’espère que cet article a pu vous aider pour l’organisation de votre voyage à Zanzibar, savoir quoi faire, que voir et que faut-il éviter ! N’hésitez pas à laisser un petit commentaire sur le blog ✌

 

 

Une petite note ?
fr French
X
Share This