Article 0

Ca fait déjà 5 fois que je reviens en Tanzanie et vous êtes toujours très nombreux à me poser des questions sur l’organisation d’un voyage ou d’un safari dans ce beau pays. Alors je me suis dit que j’allais consacrer un article entier à la préparation d’un voyage en Tanzanie avec ce guide pratique et complet sur le blog. Mots de base, argent, vaccins, budgets, safari en Tanzanie.. je vous donne toutes les clés.

D’autres articles pour découvrir la Tanzanie : La Tanzanie en train | Itinéraires hors sentier battus | Zanzibar

 

tanzanie carte

 

LA TANZANIE, GUIDE PRATIQUE | SOMMAIRE

(Cliquez directement sur un lieu pour y accéder ou faites défiler l’article en entier pour tout lire.)

FICHE D’IDENTITE
QUAND PARTIR ?
LEXIQUE PRATIQUE
TELEPHONE & CARTE SIM
ARGENT
PRIX DE BASE
VACCINS
FAIRE UN SAFARI 

 

| Fiche d’identité 

    • La Tanzanie compte presque 60 millions d’habitants et sa capitale est Dodoma (mais la ville principale est Dar Es Salaam).
    • On y parle Swahili et plutôt bien anglais.
    • Il existe plus de 120 tribus différentes (et tout autant de dialectes).
    • La Tanzanie est située en Afrique de l’est, frontalière avec le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la RDC, la Zambie, le Malawi et le Mozambique.
    • La monnaie est le Schilling Tanzanien, 1€ = environ 2500 TZS.
    • Il faut un visa pour rentrer dans le pays. Disponible en ligne avant de partir ou directement à l’aéroport en arrivant (où il coûte 50€).
    • Le pays est assez pauvre et vit beaucoup du tourisme, particulièrement des safaris et des lodges.
    • Dans certains de ses parcs nationaux on peut y trouver le Big five : lion, léopard, éléphant, rhinocéros et buffle.

 

chapka assurances

 

safari en tanzanie

 

 

| Quand partir ? 

En Tanzanie il n’y a que deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies, facile. La grosse saison des pluies est en mars et avril et il y a une petite saison des pluies en novembre et décembre. Le reste du temps c’est la saison sèche. Les paysages peuvent être totalement différents d’une saison à l’autre avec des couleurs passant du vert éclatant au jaune sec. Les températures les plus élevées sont entre décembre et février mais il faut toujours garder en mémoire que les hauts plateaux du pays sont plus frais et humides.

Les températures moyennes sont autour des 30 degrés et le soleil tape fort. En juillet – août c’est là où il y a le plus de monde, en mars et avril il n’y a quasiment personne (la grosse saison des pluies ne fait pas semblant). Personnellement j’y suis allée en octobre, novembre, décembre, février et mai. A chaque fois j’ai eu droit à quelques averses mais surtout beaucoup de soleil.

 

| Lexique

 

| Téléphone & carte sim

Dès votre arrivée dans l’aéroport ou plus ou moins facilement partout dans le pays, vous pouvez prendre une carte sim locale pour pouvoir utiliser internet et vos réseaux sociaux. Les trois principales compagnies sont Tigo, Airtel et Vodacom. Personnellement j’utilise toujours Tigo donc je vous donne les infos de celui-ci.

Il faut savoir qu’au moment d’acheter une nouvelle carte sim, le processus est assez long. Pour des raisons de sécurité la personne qui vous vend la carte doit prendre vos informations de passeport ainsi qu’une photo de vous qu’elle envoie via une application pour vérifier votre identité. Ca prend quelques minutes mais si vous êtes plusieurs ça peut prendre un certain temps. Ensuite vous pouvez choisir votre plan, pour avoir une idée : le plan 2GO valable une semaine coûte 8000 TZS et le plan 10GO valable un mois coûte 35 000 TZS.

Vous pouvez ensuite recharger votre carte sim dans la rue auprès des gens qui tiennent des stands de Tigo, soit sous forme de Voucher (petit ticket avec un numéro unique que vous rentrez dans le téléphone et vous donne du crédit, ensuite il faut faire *147*00# pour choisir un plan et bien penser à couper ses données cellulaires avant de recharger les vouchers), soit la personne vous recharge directement le plan que vous lui demandez. Pour checker votre balance et récupérer votre numéro de tel tanzanien, tapez *102*00# .

 

safari en tanzanie

 

 

| Argent

1€ = environ 2500 TZS, schillings tanzaniens. Il faut savoir que la carte de crédit est très (très) peu acceptée en Tanzanie. Les rares fois où elle est acceptée, il faudra s’attendre à une majoration du prix de plus ou moins 5 à 10%. Il faut donc bien penser à toujours avoir du cash sur soi et a repérer les ATM (distributeur de billets) quand on arrive dans une nouvelle ville. Les retraits coûtent entre 8000 et 15 000 TZS selon les banques locales et selon votre carte bancaire et votre banque personnelle il peut y avoir des frais en plus entre 5 et 15€. Il vaut donc mieux avoir une carte bancaire sans frais à l’étranger.

Le retrait maximum dans un ATM est généralement de 400 000 TZS (environ 155€). Il ne faut pas hésiter à négocier les prix en Tanzanie car les locaux font souvent des “Mzungu price”, autrement dit des prix pour les étrangers. Une fois que vous connaissez les prix de bases, ne vous laissez pas duper, surtout pour les transports et les souvenirs.

 

safari en tanzanie zanzibar

 

 

| Prix de base

Voici quelques exemples de prix de base qu’on retrouve en Tanzanie. Ces prix peuvent légèrement varier entre Dar Es Salaam et le reste du pays, mais ça vous donne un indicatif.

prix tanzanie budget tanzanie

 

| Vaccins 

C’est une grande question que je reçois souvent, notamment par rapport à la fièvre jaune. Alors déjà, il est toujours bien de vérifier qu’on est à jour de nos vaccins obligatoires (diphtérie-tétanos-poliomyélite-coqueluche). Il est aussi conseillé (mais NON OBLIGATOIRE) de faire le vaccin de l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre jaune. Non la fièvre jaune n’est pas obligatoire en venant en Tanzanie SAUF si on vient directement d’un autre pays touché par la fièvre jaune (ou si on a transité plus de 12h dans un autre pays touché par la fièvre jaune).

Exemple : Si vous faites un France – Tanzanie, ce n’est pas obligatoire de l’avoir. Si vous faites un France – escale au Kenya de 2h – Tanzanie, ce n’est pas obligatoire de l’avoir (on vous demandera juste combien de temps vous êtes restés au Kenya pour vérifier). Par contre si vous découvrez le Kenya pendant une semaine par exemple et que vous enchainez directement avec la Tanzanie ensuite (par une frontière terrestre ou par l’aéroport peu importe), à ce moment là il sera obligatoire d’avoir fait le vaccin.

S’il n’est pas fait un médecin pourra vous le faire à la frontière (et oui c’est payant). Entre la Tanzanie “continent” et Zanzibar, pas besoin d’avoir le vaccin si vous étiez dans un pays non contaminé avant d’arriver en Tanzanie. On vous prendra la température à la sortie du ferry pour vérifier que vous n’êtes pas potentiellement infecté mais c’est tout.

 

 

 

| Faire un safari en Tanzanie – le guide pratique

 

  • Dans quels parcs ? 

Il y a de nombreux parcs en Tanzanie et faire son choix peut s’avérer difficile, surtout que c’est un budget conséquent. Il y a les parcs les plus connus et souvent les plus coûteux : Tarangire, Serengeti, Ngorongoro, Manyara. Ceux qui sont très grands : Ruaha et Selous. Ceux qui sont moins connus et pourtant magnifiques : Saadani, Mikumi, Mkomazi. Ou encore ceux qui permettent d’aller un peu hors des sentiers battus en allant à la rencontre des chimpanzés : Mahale et Gombe. Faites votre choix selon votre budget et votre itinéraire mais aussi ayez bien en tête que certains parcs célèbres sont aussi potentiellement plus touristiques et donc plus bondés..

 

  • Quels coûts ?

Que vous passiez par une grosse agence ou que vous organisiez tout de votre côté avec une agence locale, le prix ne sera pas le même. (Je vous encourage d’ailleurs vivement à organiser votre voyage avec une agence locale car vous êtes sur que l’argent investi va dans l’économie du pays et n’est pas récupéré par des intermédiaires inutiles). Le coût va aussi beaucoup dépendre du parc dans lequel vous allez (ceux du nord sont plus chers que ceux du centre/sud par exemple), de la durée de votre safari, des endroits où vous allez dormir et enfin du nombre de personnes que vous allez être.

Petit conseil déjà : ne faites pas une semaine entière de safari non stop, ça va être long, fatiguant et vous allez perdre le goût de ce moment magique. Je vous conseille vivement de faire deux jours dans un parc, une pause, puis deux jours dans un autre parc par exemple ! Si vous voulez réduire les coûts vous pouvez demander à dormir dans un camping ou encore à rejoindre un groupe déjà formé. C’est donc très difficile de vous dire “un safari coûte…”, mais pour vous donner une idée, en moyenne il faut compter environ 200€ par personne et par jour (encore une fois ça peut énormément varier).

 

  • Quels animaux voir ?

La Tanzanie regroupe des milliers d’animaux sauvages de toutes les espèces et vous ne serez pas déçu de la diversité que regroupe ses parcs (même les plus petits ou les moins connus) : éléphants, girafes, buffles, guépards, léopards, lions, rhinocéros, hippopotames, impalas, hyènes, singes, gnous, zèbres, antilopes, crocodiles, phacochères, oiseaux… BREF il y a de nombreuses espèces à voir, vous ne serez pas déçus tant que vous savez être patients avec la nature.

 

  • Les types de safaris

Il y a les safaris “motorisés” dans les parcs où il est obligatoire d’être dans une voiture à chaque instant (sauf certaines zones pour manger ou aller aux toilettes). Ces voitures sont souvent des 4×4 avec le toit qui s’ouvre pour permettre d’être debout et d’avoir une vue à 350 degrés sur la savane. Les chemins des parcs et réserves sont souvent assez chaotiques et sachez qu’il est interdit d’en sortir (je vous en parle plus loin). Il existe aussi des véhicules “ouverts“, c’est à dire sans portières et complètement ouverts, mais ils ne sont pas autorisés dans tous les parcs.

A certains endroit comme dans le Tarangire ou le lac Manyara, il est possible de faire des safaris de nuit, expériences insolites garanties. Il est aussi possible de faire des safaris “à pieds” dans la réserve de Selous et dans les parcs du lac Manyara, de Katavi, du Tarangire et d’Arusha pour admirer certains animaux (évidemment on ne s’approche pas à pieds des lions par exemple). En Tanzanie ces safaris se font toujours accompagné par un guide, souvent armé. Pour l’avoir fait seule au Kenya, c’est une expérience incroyable. Enfin, il existe des safaris “en bateau” notamment à Selous, Saadani ou sur le lac Manyara, pour aller observer les hippo par exemple.

 

  • Les petits plus pour réussir son safari

Selon moi, un bon safari nécessite une bonne combinaison entre : un bon guide (à l’écoute et cultivé sur son pays et ses espèces) un équipement de bonne qualité (avec un véhicule confortable), le timing (vouloir faire trop en peu de temps est épuisant et va gâcher votre expérience), l’engagement pour les communautés locales (préférez les agences locales qui soutiennent l’économie locale et s’investissent dans des projets solidaires) et enfin le groupe en lui même (les personnes avec qui vous êtes peuvent changer toute votre expérience, si vous êtes avec des gens qui n’ont pas les mêmes attentes que vous, ça peut tout gâcher..).

 

  • Dérives des safaris – les choses à éviter

Les villages locaux touristiques : certaines agences vous proposent de visiter des villages Maasaï en 1 ou 2h, sachez que ces villages sont souvent bien loin d’être authentiques, ils enchaînent les touristes à longueur de journée et il sont bien loin de la réalité du quotidien de ces populations. Prenez le temps de trouver des contacts sur place, des personnes qui peuvent vous inviter dans leur village ou qui connaissent du monde, votre expérience sera bien meilleure. Je vous raconte mon immersion authentique au sein d’un village Maasaï ici. 

Les guides qui pourchassent les animaux : eh oui, il y en a malheureusement.. Il faut savoir qu’il est strictement INTERDIT de sortir des chemins banalisés dans les parcs et les réserves et pour de bonnes raisons : ne pas déranger les animaux et ne pas détruire la nature. Si jamais vous êtes témoins d’un guide qui fait ce genre de pratique, vous pouvez le dénoncer auprès du parc. Si jamais c’est votre guide qui fait ça, s’il vous plaît ne le laissez pas faire et expliquez lui que vous préférez voir les animaux de loin plutôt que de les déranger. 

Les agences qui proposent des prix exorbitants : vous venez souvent me demander conseils pour le Kenya et la Tanzanie avec parfois des prix qu’on vous propose que je trouve juste incroyables. Quand on connaît bien le pays, le niveau de vie, le salaire des locaux, le prix des parcs, etc.. il y a des agences qui se prennent une marge juste énorme sur les séjours.

Non, payer 10 000€ votre safari n’est pas normal (sauf si évidemment il dure 2 semaines dans des lodges de luxe mais bon vous ne seriez pas sur mon blog si c’était le cas). N’hésitez pas à demander plusieurs devis à plusieurs agences et comme je vous le répète, à vous rapprocher le plus possible des agences locales qui proposent des prix JUSTES. 

 

 

J’espère que cet article aura pu vous aider dans la préparation de votre voyage en Tanzanie ! N’hésitez pas si vous avez des questions, je vous aide avec grand plaisir.

 

Découvrez d’autres destinations : Le Maroc | Le Sri Lanka | La Guadeloupe

 

 

 

Une petite note ?
Share This