Article 0

Ca fait déjà 5 fois que je reviens en Tanzanie et vous êtes toujours très nombreux à me poser des questions sur l’organisation d’un voyage ou d’un safari dans ce beau pays. Alors je me suis dit que j’allais consacrer un article entier à la préparation d’un voyage en Tanzanie avec ce guide pratique et complet sur le blog. Mots de base, argent, vaccins, budgets, safari en Tanzanie.. je vous donne toutes les clés.

D’autres articles pour découvrir la Tanzanie : La Tanzanie en train | Itinéraires hors sentier battus | Zanzibar

 

tanzanie carte

 

LA TANZANIE, GUIDE PRATIQUE | SOMMAIRE

(Cliquez directement sur un lieu pour y accéder ou faites défiler l’article en entier pour tout lire.)

FICHE D’IDENTITE
S’Y RENDRE
VISA ET ASSURANCES
QUAND PARTIR ?
LEXIQUE PRATIQUE
TELEPHONE & CARTE SIM
ARGENT
PRIX DE BASE
VACCINS
FAIRE UN SAFARI 
UN PAYS SAFE POUR VOYAGER SOLO ?
VOYAGER EN TANT QUE LGBT

 

| Fiche d’identité 

    • La Tanzanie compte presque 60 millions d’habitants et sa capitale est Dodoma (mais la ville principale est Dar Es Salaam).
    • On y parle Swahili et plutôt bien anglais.
    • Il existe plus de 120 tribus différentes (et tout autant de dialectes).
    • La Tanzanie est située en Afrique de l’est, frontalière avec le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la RDC, la Zambie, le Malawi et le Mozambique.
    • La monnaie est le Schilling Tanzanien, 1€ = environ 2500 TZS.
    • Le pays est assez pauvre et vit beaucoup du tourisme, particulièrement des safaris et des lodges.
    • Dans certains de ses parcs nationaux on peut y trouver le Big five : lion, léopard, éléphant, rhinocéros et buffle.

 

chapka assurance

 

safari en tanzanie

 

| Comment se rendre en Tanzanie ?

 

EN AVION

La plupart des gens qui vont visiter la Tanzanie s’y rendent en avion. Les billets en période hors saison peuvent se trouver entre 400 et 600 € (le plus bas que j’ai eu était 350€!) mais en pleine saison ça peut vite grimper à plus de 600€. Les principales compagnies aériennes desservant le pays sont Turkish Airlines, Swiss Air, Qatar Airways, KLM ou encore Ethiopian Airways. La Tanzanie n’a pas de compagnie nationale à l’international. Certains vols sont directs mais la majorité d’entre eux nécessitent une escale pour une durée de vol moyenne totale de 9-10h.

 

CHERCHER UN VOL VERS LA TANZANIE SUR SKYSCANNER

 

PAR LA ROUTE

Il est également possible d’aller en Tanzanie en voiture ou en 4×4 si jamais vous voyagez à travers plusieurs pays, sur le long terme ou si vous habitez en Afrique. Il existe plusieurs frontières terrestres avec le Kenya, le Mozambique ou encore la Zambie. Les formalités peuvent être un peu longues mais il n’y a pas de soucis particulier à prévoir (c’est mieux de parler anglais par contre, sinon ça risque d’être compliqué pour se faire comprendre). Pensez simplement à avoir assez d’argent en espèces et tous les papiers nécessaires pour les formalités.

 

tanzanie kilimandjaro

 

| Formalités administratives, visas et assurances voyage

 

VISA

Pour aller en Tanzanie il faut un visa et un passeport valable au moins pendant 6 mois après la date d’arrivée. Le visa peut se faire en ligne avant de partir sur le site officiel du gouvernement tanzanien ou directement à l’aéroport en arrivant (il coûte 50€, espèces et CB acceptées). Si vous avez besoin d’accompagnement ou d’informations sur ce visa, car les formalités ne sont pas votre fort ou que vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, le site VISA MUNDI peut vous aider dans vos démarches.

ASSURANCES

Pensez bien à souscrire à une assurance voyage avant de partir pour être couvert en cas de problèmes ! Je vous conseille de vous rapprocher de l’assurance “Cap Assistance 24h/24” de Chapka Assurances, qui vous couvre pour les séjours jusqu’à 90 jours partout dans le monde, rapatriement et assistance complète incluse. En passant par ces liens vous avez 5% de réduction. Et si vous êtes en tour du monde ou long voyage, le “Cap Aventure” sera votre meilleure option !

 

DÉCOUVRIR TOUTES LES ASSURANCES VOYAGE DE CHAPKA

 

| Quand partir ? 

En Tanzanie il n’y a que deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies, facile. La grosse saison des pluies est en mars et avril et il y a une petite saison des pluies en novembre et décembre. Le reste du temps c’est la saison sèche. Les paysages peuvent être totalement différents d’une saison à l’autre avec des couleurs passant du vert éclatant au jaune sec. Les températures les plus élevées sont entre décembre et février mais il faut toujours garder en mémoire que les hauts plateaux du pays sont plus frais et humides.

Les températures moyennes sont autour des 30 degrés et le soleil tape fort. En juillet – août c’est là où il y a le plus de monde, en mars et avril il n’y a quasiment personne (la grosse saison des pluies ne fait pas semblant). Personnellement j’y suis allée en octobre, novembre, décembre, février et mai. A chaque fois j’ai eu droit à quelques averses mais surtout beaucoup de soleil.

 

| Lexique

 

| Téléphone & carte sim

Dès votre arrivée dans l’aéroport ou plus ou moins facilement partout dans le pays, vous pouvez prendre une carte sim locale pour pouvoir utiliser internet et vos réseaux sociaux. Les trois principales compagnies sont Tigo, Airtel et Vodacom. Personnellement j’utilise toujours Tigo donc je vous donne les infos de celui-ci.

Il faut savoir qu’au moment d’acheter une nouvelle carte sim, le processus est assez long. Pour des raisons de sécurité la personne qui vous vend la carte doit prendre vos informations de passeport ainsi qu’une photo de vous qu’elle envoie via une application pour vérifier votre identité. Ca prend quelques minutes mais si vous êtes plusieurs ça peut prendre un certain temps. Ensuite vous pouvez choisir votre plan, pour avoir une idée : le plan 2GO valable une semaine coûte 8000 TZS et le plan 10GO valable un mois coûte 35 000 TZS.

Vous pouvez ensuite recharger votre carte sim dans la rue auprès des gens qui tiennent des stands de Tigo, soit sous forme de Voucher (petit ticket avec un numéro unique que vous rentrez dans le téléphone et vous donne du crédit, ensuite il faut faire *147*00# pour choisir un plan et bien penser à couper ses données cellulaires avant de recharger les vouchers), soit la personne vous recharge directement le plan que vous lui demandez. Pour checker votre balance et récupérer votre numéro de tel tanzanien, tapez *102*00# .

 

safari en tanzanie

 

 

| Argent

1€ = environ 2500 TZS, schillings tanzaniens. Il faut savoir que la carte de crédit est très (très) peu acceptée en Tanzanie. Les rares fois où elle est acceptée, il faudra s’attendre à une majoration du prix de plus ou moins 5 à 10%. Il faut donc bien penser à toujours avoir du cash sur soi et a repérer les ATM (distributeur de billets) quand on arrive dans une nouvelle ville. Les retraits coûtent entre 8000 et 15 000 TZS selon les banques locales et selon votre carte bancaire et votre banque personnelle il peut y avoir des frais en plus entre 5 et 15€. Il vaut donc mieux avoir une carte bancaire sans frais à l’étranger.

Le retrait maximum dans un ATM est généralement de 400 000 TZS (environ 155€). Il ne faut pas hésiter à négocier les prix en Tanzanie car les locaux font souvent des “Mzungu price”, autrement dit des prix pour les étrangers. Une fois que vous connaissez les prix de bases, ne vous laissez pas duper, surtout pour les transports et les souvenirs.

 

safari en tanzanie zanzibar

 

 

| Prix de base

Voici quelques exemples de prix de base qu’on retrouve en Tanzanie. Ces prix peuvent légèrement varier entre Dar Es Salaam et le reste du pays, mais ça vous donne un indicatif.

prix tanzanie budget tanzanie

 

| Vaccins 

C’est une grande question que je reçois souvent, notamment par rapport à la fièvre jaune. Alors déjà, il est toujours bien de vérifier qu’on est à jour de nos vaccins obligatoires (diphtérie-tétanos-poliomyélite-coqueluche). Il est aussi conseillé (mais NON OBLIGATOIRE) de faire le vaccin de l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre jaune. Non la fièvre jaune n’est pas obligatoire en venant en Tanzanie SAUF si on vient directement d’un autre pays touché par la fièvre jaune (ou si on a transité plus de 12h dans un autre pays touché par la fièvre jaune).

Exemple : Si vous faites un France – Tanzanie, ce n’est pas obligatoire de l’avoir. Si vous faites un France – escale au Kenya de 2h – Tanzanie, ce n’est pas obligatoire de l’avoir (on vous demandera juste combien de temps vous êtes restés au Kenya pour vérifier). Par contre si vous découvrez le Kenya pendant une semaine par exemple et que vous enchainez directement avec la Tanzanie ensuite (par une frontière terrestre ou par l’aéroport peu importe), à ce moment là il sera obligatoire d’avoir fait le vaccin.

S’il n’est pas fait un médecin pourra vous le faire à la frontière (et oui c’est payant). Entre la Tanzanie “continent” et Zanzibar, pas besoin d’avoir le vaccin si vous étiez dans un pays non contaminé avant d’arriver en Tanzanie. On vous prendra la température à la sortie du ferry pour vérifier que vous n’êtes pas potentiellement infecté mais c’est tout.

 

 

 

| Faire un safari en Tanzanie – le guide pratique

 

  • Dans quels parcs ? 

Il y a de nombreux parcs en Tanzanie et faire son choix peut s’avérer difficile, surtout que c’est un budget conséquent. Il y a les parcs les plus connus et souvent les plus coûteux : Tarangire, Serengeti, Ngorongoro, Manyara. Ceux qui sont très grands : Ruaha et Selous. Ceux qui sont moins connus et pourtant magnifiques : Saadani, Mikumi, Mkomazi. Ou encore ceux qui permettent d’aller un peu hors des sentiers battus en allant à la rencontre des chimpanzés : Mahale et Gombe. Faites votre choix selon votre budget et votre itinéraire mais aussi ayez bien en tête que certains parcs célèbres sont aussi potentiellement plus touristiques et donc plus bondés..

 

  • Quels coûts ?

Que vous passiez par une grosse agence ou que vous organisiez tout de votre côté avec une agence locale, le prix ne sera pas le même. (Je vous encourage d’ailleurs vivement à organiser votre voyage avec une agence locale car vous êtes sur que l’argent investi va dans l’économie du pays et n’est pas récupéré par des intermédiaires inutiles). Le coût va aussi beaucoup dépendre du parc dans lequel vous allez (ceux du nord sont plus chers que ceux du centre/sud par exemple), de la durée de votre safari, des endroits où vous allez dormir et enfin du nombre de personnes que vous allez être.

Petit conseil déjà : ne faites pas une semaine entière de safari non stop, ça va être long, fatiguant et vous allez perdre le goût de ce moment magique. Je vous conseille vivement de faire deux jours dans un parc, une pause, puis deux jours dans un autre parc par exemple ! Si vous voulez réduire les coûts vous pouvez demander à dormir dans un camping ou encore à rejoindre un groupe déjà formé. C’est donc très difficile de vous dire “un safari coûte…”, mais pour vous donner une idée, en moyenne il faut compter environ 200€ par personne et par jour (encore une fois ça peut énormément varier).

 

  • Quels animaux voir ?

La Tanzanie regroupe des milliers d’animaux sauvages de toutes les espèces et vous ne serez pas déçu de la diversité que regroupe ses parcs (même les plus petits ou les moins connus) : éléphants, girafes, buffles, guépards, léopards, lions, rhinocéros, hippopotames, impalas, hyènes, singes, gnous, zèbres, antilopes, crocodiles, phacochères, oiseaux… BREF il y a de nombreuses espèces à voir, vous ne serez pas déçus tant que vous savez être patients avec la nature.

 

tanzanie safari mikumi zèbre

 

  • Les types de safaris

Il y a les safaris “motorisés” dans les parcs où il est obligatoire d’être dans une voiture à chaque instant (sauf certaines zones pour manger ou aller aux toilettes). Ces voitures sont souvent des 4×4 avec le toit qui s’ouvre pour permettre d’être debout et d’avoir une vue à 350 degrés sur la savane. Les chemins des parcs et réserves sont souvent assez chaotiques et sachez qu’il est interdit d’en sortir (je vous en parle plus loin). Il existe aussi des véhicules “ouverts“, c’est à dire sans portières et complètement ouverts, mais ils ne sont pas autorisés dans tous les parcs.

A certains endroit comme dans le Tarangire ou le lac Manyara, il est possible de faire des safaris de nuit, expériences insolites garanties. Il est aussi possible de faire des safaris “à pieds” dans la réserve de Selous et dans les parcs du lac Manyara, de Katavi, du Tarangire et d’Arusha pour admirer certains animaux (évidemment on ne s’approche pas à pieds des lions par exemple). En Tanzanie ces safaris se font toujours accompagné par un guide, souvent armé. Pour l’avoir fait seule au Kenya, c’est une expérience incroyable. Enfin, il existe des safaris “en bateau” notamment à Selous, Saadani ou sur le lac Manyara, pour aller observer les hippo par exemple.

 

  • Les petits plus pour réussir son safari

Selon moi, un bon safari nécessite une bonne combinaison entre : un bon guide (à l’écoute et cultivé sur son pays et ses espèces) un équipement de bonne qualité (avec un véhicule confortable), le timing (vouloir faire trop en peu de temps est épuisant et va gâcher votre expérience), l’engagement pour les communautés locales (préférez les agences locales qui soutiennent l’économie locale et s’investissent dans des projets solidaires) et enfin le groupe en lui même (les personnes avec qui vous êtes peuvent changer toute votre expérience, si vous êtes avec des gens qui n’ont pas les mêmes attentes que vous, ça peut tout gâcher..).

 

 

  • Dérives des safaris – les choses à éviter

Les villages locaux touristiques : certaines agences vous proposent de visiter des villages Maasaï en 1 ou 2h, sachez que ces villages sont souvent bien loin d’être authentiques, ils enchaînent les touristes à longueur de journée et il sont bien loin de la réalité du quotidien de ces populations. Prenez le temps de trouver des contacts sur place, des personnes qui peuvent vous inviter dans leur village ou qui connaissent du monde, votre expérience sera bien meilleure. Je vous raconte mon immersion authentique au sein d’un village Maasaï ici. 

Les guides qui pourchassent les animaux : eh oui, il y en a malheureusement.. Il faut savoir qu’il est strictement INTERDIT de sortir des chemins banalisés dans les parcs et les réserves et pour de bonnes raisons : ne pas déranger les animaux et ne pas détruire la nature. Si jamais vous êtes témoins d’un guide qui fait ce genre de pratique, vous pouvez le dénoncer auprès du parc. Si jamais c’est votre guide qui fait ça, s’il vous plaît ne le laissez pas faire et expliquez lui que vous préférez voir les animaux de loin plutôt que de les déranger. 

Les agences qui proposent des prix exorbitants : vous venez souvent me demander conseils pour le Kenya et la Tanzanie avec parfois des prix qu’on vous propose que je trouve juste incroyables. Quand on connaît bien le pays, le niveau de vie, le salaire des locaux, le prix des parcs, etc.. il y a des agences qui se prennent une marge juste énorme sur les séjours.

 

Non, payer 10 000€ votre safari n’est pas normal (sauf si évidemment il dure 2 semaines dans des lodges de luxe mais bon vous ne seriez pas sur mon blog si c’était le cas). N’hésitez pas à demander plusieurs devis à plusieurs agences et comme je vous le répète, à vous rapprocher le plus possible des agences locales qui proposent des prix JUSTES. 

 

  • Avec qui partir ? Mes conseils d’agences

Vous êtes nombreux à me demander des noms d’agences locales de confiance et qui pratiquent des prix justes. Alors je vous partage les deux contacts avec qui je suis déjà partie plusieurs fois !

Tout d’abord Fanny & Ibra, un couple franco-maasaï qui sont un peu comme ma famille de coeur en Tanzanie. A chaque fois que je retourne sur place je vais dans leur guesthouse et je pars vadrouiller à leurs côtés. Ibra emmène les voyageurs découvrir le parc de Mikumi dans le centre du pays. Un parc avec de nombreux animaux et beaucoup moins de monde que dans le nord. Une belle alternative si vous souhaitez faire un safari en toute tranquillité. Je vous raconte dans cet autre article sur la Tanzanie mon expérience au parc de Mikumi.

Ibra est plein de connaissances et de bonne humeur ! C’est un régal de voyager avec lui. En plus, la guesthouse sur les hauteurs de Morogoro est un vrai petit paradis : l’ambiance est chill, la piscine est top et je ne parle même pas de la vue.. Bref, vous pouvez faire confiance à Fanny & Ibra pour un voyage réussi 🙂 (Je le répète, ils ne proposent des activités et safaris que dans le parc de Mikumi et dans la région de Morogoro, c’est une agence familiale où ils sont deux, donc pas de tourisme de masse ou de longs voyages à travers le pays).

Cliquez ici pour les contacter sur leur page Facebook.

 

morogoro oldonyo moutain view

 

Et ensuite Walter, de l’agence Waltz Safaris. Walter est un jeune homme ambitieux et adorable. Je l’ai rencontré pour la première fois lors de mon tour du monde, alors que je faisais mon tout premier safari ! J’avais trouvé son contact par les réseaux sociaux et je lui ai tout de suite fait confiance. J’ai bien fait, ça a été l’une des plus belles expériences de ma vie. Je suis à nouveau passé par lui pour un second voyage et depuis ça, je le recommande chaudement à tous les gens qui cherchent à faire un safari avec une agence locale et de confiance

Walter travaille sur tout le sud du Kenya (Tsavo, Amboseli, Masaï Mara, Naivasha, etc..) et sur tout le nord de la Tanzanie (Tarangire, Serengeti, Ngorongoro, etc..). Son activité grandissante, il travaille désormais avec d’autres jeunes qu’il a formé pour accompagner les voyageurs. Vous aurez donc l’occasion de faire un safari directement avec Walter ou avec l’un de ses collaborateurs. Si vous avez envie de faire un safari au juste prix, auprès de jeunes qui ont pleins de connaissances et en soutenant réellement l’économie locale, alors contactez Walter pour lui parler de votre projet.

 


 

UPDATE 2021 ! On s’associe avec Walter / Waltz Safaris 🥳

Après deux safaris perso vécus auprès de Walter et l’envoie de nombreuses personnes vers lui grâce à mon blog, Walter m’a proposé qu’on s’associe ! Désormais si vous le contactez de ma part, (pour un safari ou d’autres activités) vous me permettez de toucher une petite commission pour faire vivre ce blog. J’ai pendant plusieurs années envoyé des gens vers lui sans aucune intention d’en tirer du bénéfice, mais voyant le succès de cet article et l’aide que je peux lui apporter, c’est Walter lui-même qui souhaite m’aider à son tour.

Tout ce qu’il vous suffit de faire c’est de le contacter sur facebook, par mail (info@waltztoursafaris.co.ke) ou sur Whatsapp +254 716 759 296,  en lui indiquant que vous venez de ma part (Olivia, le P’tit Reporter). Alors, qui va partir pour une belle aventure en Tanzanie ou au Kenya ? 😍

Pour un safari, comptez environ 200/250€ par jour et par personne, avec des lodges choisis au petit soin par Walter 🥰 

 

Formulaire de demande de renseignements auprès de Walter (ça n’engage en rien :))

 

 

waltz safaris


 

| La Tanzanie, un pays safe ?

C’est une question que je reçois énormément lors de mes différents voyages en Tanzanie. Est-ce qu’on peut y aller en toute sécurité ? Est-on obligé de partir accompagné d’une agence ? Peut-on découvrir le pays en tant que femme seule? Eh bien je suis ravie de pouvoir prendre le temps de répondre à cette question car lors de mes voyages là-bas j’ai pu expérimenter tout ça et je peux donc vous donner un avis objectif et complet.

La première fois que je suis allée en Tanzanie c’était pendant mon tour du monde. J’y suis restée plusieurs semaines et j’étais totalement seule. Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent, ma manière de voyager est très roots : je prends les transports en commun, j’essaye de dormir chez l’habitant, je ne prévois pas grand chose à l’avance, etc. Cette façon de voyager se fait TRÈS BIEN en Tanzanie, il n’y aucune crainte à avoir. Malheureusement  je pense que certaines personnes mettent tous les pays du continent africain dans le même panier : des pays dangereux, souvent en guerre, dans lesquels il ne faut pas aller non-accompagné(e).

Alors qu’en fait, il y a bien plus de pays stables que de pays en guerre en Afrique. Et c’est bien dommage de coller des étiquettes complètement fausses à des pays qui vont très bien. Oui il est déconseillé d’aller faire du tourisme au Niger ou au Tchad. Mais si je vous parle de Namibie, de Sénégal ou de Maroc, là c’est une bien autre image que vous avez en tête je pense. La Tanzanie est un pays indépendant depuis 1961 après une colonisation Allemande puis Anglaise, qui est désormais en paix.

 

voyager seule tanzanie

 

Alors parlons concrètement, d’un point de vue transports déjà : ils sont très développés en Tanzanie. Vous pouvez clairement vous rendre partout dans le pays grâce aux gros bus, aux dalla dalla (les mini bus), aux bajajis (les tuk tuk) ou encore aux boda boda (les moto taxis, qui sont tout terrain). Il n’y a pas tout le temps de vrais arrêts de bus, vous pouvez monter ou descendre plus ou moins tout le temps du moment que vous le demandez. Et vous ne risquez vraiment rien dans les transports d’un point de vue sécurité humaine, les gens sont super aidant. Vous verrez des familles, des bébés ou encore des personnes handicapés voyager.

Le seul risque est de payer son ticket de bus 1€ plus cher que les locaux ! Après, attendez vous à ce que la conduite soit un peu sportive. Il y a énormément de camions sur les routes ce qui oblige tout le monde à se doubler. Ca peut faire peur quand on est habitué à la conduite tranquille française, mais ils savent ce qu’ils font. Il peut y avoir des accidents comme partout mais franchement, avec tous les transports que j’ai déjà pris là-bas, je n’ai jamais eu peur. C’est la même conduite dans bien d’autres pays du monde.

D’un point de vue hébergement c’est plutôt bien développé aussi. Vous pourrez trouver beaucoup d’établissements sur les sites habituels tels que Booking.com pour un peu tous les prix. C’est aussi plutôt simple de dormir chez l’habitant au dernier moment : si vous arrivez dans un endroit et n’avez pas d’hébergement, n’hésitez pas à demander autour de vous. Il y aura toujours une mama prête à vous louer une chambre ! Les gens sont vraiment bienveillants.

Le fait d’être une fille occidentale seule ne changera rien à part quelques regards curieux ou quelques sollicitations pour avoir votre numéro de téléphone (certains sont assez relou avec ça ahah). Du moment que vous gardez vos précautions de bases (cf mon article sur voyager seule en tant que femme), je peux vous garantir que la Tanzanie est un pays très safe. Le fait d’être seule m’a aidé à rencontrer beaucoup de monde sur place, à me rendre compte à quel point le système du pays est très complet quand on prend le temps de le comprendre et du coup qu’il est très facile de se débrouiller par ses propres moyens.

 

Non la Tanzanie n’est pas un pays dangereux et non vous n’êtes pas obligé de faire appel à une agence pour le découvrir. Ce discours m’énerve tellement. Faites appel à une agence pour faire un safari oui (et encore, vous pouvez le faire en self drive, vous risquez juste de passer à côté de quelques animaux) mais découvrez le reste du pays par vos propres moyens ! Vous aurez alors une réelle vision de ce qu’est la culture locale, la vie au quotidien et tous les petits endroits magnifiques qui sortent un peu des sentiers battus.

 

| Voyager en tant que LGBT

Voilà une autre question qu’on me pose assez souvent et à laquelle je vais répondre rapidement. Pour ceux qui sont sur ce blog et qui ne le savent pas, je suis une fille en couple avec une fille et ça nous arrive de voyager toutes les deux (oups, tous les homophobes viennent de fermer la page 😬). Je suis donc bien placée pour pouvoir vous parler de ce sujet, qui me tient très à coeur !

Si on regarde les faits, la Tanzanie peut punir d’une peine de prison les personnes homosexuelles. Clairement, ce n’est pas un pays où le fait d’aimer une personne du même sexe est toléré. Dans la réalité, on voit parfois des hommes ou des femmes se tenir la main en public, mais là-bas ça ne veut pas dire grand chose. Des amis ou des membres de la même famille le font sans que ça soit un signe romantique. Donc on ne devrait pas vos arrêter si vous vous tenez un peu la main. Par contre montrer plus de signes d’affections que ça ne fera qu’attirer les mauvais regards. De base, même entre mari et femme, la pudeur est de mise.

 

 

Alors si on est un couple de même sexe, il vaut mieux s’abstenir de montrer quoi que ce soit. Que la police arrête des ressortissants européens pour ce motif m’étonnerait quand même (bien que, on ne sait jamais) mais par contre que des gens prennent mal le fait de vous voir vous “exhiber“, ça peut arriver. Je mets “exhiber” entre guillemets car évidemment, j’aimerai plus que tout que montrer un peu d’affection en public soit une normalité, comme ça l’est en Europe. Mais ce n’est pas le cas en Tanzanie et il faut le respecter.

 

Alors il ne faut pas s’empêcher d’aller en Tanzanie si jamais vous êtes LGBT, mais il faut juste garder à l’esprit qu’il ne faut pas se montrer en public. C’est interdit par la loi et ce n’est pas les moeurs. Nous on se fait passer pour des amies la journée et on rattrape le temps le soir, c’est le seul conseil que je peux vous donner !

 

J’espère que cet article aura pu vous aider dans la préparation de votre voyage en Tanzanie ! N’hésitez pas si vous avez des questions, je vous aide avec grand plaisir.

 

 

Une petite note ?
Share This