Article 0

Van, 4×4, fourgon, camping-car… choisir son véhicule aménagé peut vite faire tourner la tête tellement il y a de possibilités. Mais quand on creuse un peu et qu’on se pose les bonnes questions, on arrive à cibler davantage nos besoins ! Selon l’aventure que vous vous préparez à vivre, le budget que vous pouvez débloquer ou encore le confort que vous souhaitez, découvrez à travers cet article comment choisir votre future maison roulante.

 

CHOISIR SON VEHICULE | SOMMAIRE

(Cliquez directement sur un chapitre pour y accéder ou faites défiler l’article en entier pour tout lire.)

POURQUOI UN VÉHICULE AMÉNAGÉ ?
SELON LE PROJET
SELON LE CONFORT
SELON LE BUDGET
LE COUP DE COEUR
TÉMOIGNAGES DE VAN LIFEURS

 

| Pourquoi acheter un véhicule aménagé? 

Je pense qu’il y a autant de réponses à cette question qu’il y a d’individus ! Mais souvent les envies se rapprochent. Tout d’abord, cette grande envie d’indépendance et de liberté. Imaginez-vous rouler autant que vous voulez, vous poser où bon vous semble et vous endormir face à des paysages plus incroyables les uns que les autres, ça fait rêver non ? Bon, dans la réalité ce n’est pas toujours ça. Tu ne peux pas t’arrêter absolument partout et parfois tu te retrouveras à dormir sur un vieux parking d’Intermarché, mais t’as compris l’idée. Avoir un véhicule aménagé c’est avoir une grande liberté de mouvement et de choix dont beaucoup rêvent.

Vivre dans un van ou un fourgon c’est aussi vouloir un certain confort de voyage. Ce n’est pas forcément le grand luxe, ça reste un espace de vie qui ne fait que quelques mètres carrés. Mais comparé à beaucoup de voyageurs et notamment à ceux qu’on appelle les “backpackers”, se balader avec sa maison ça peut tout changer. Avoir l’impression d’avoir un jardin différent tous les soirs tout en se sentant chez soi quand on retourne dans son van ou 4×4. Avoir un lit, une douche parfois, des rangements et pas mal d’affaires personnelles peut changer tout le confort d’un voyage !

Quand j’ai fait mon tour du monde, j’avais ma maison sur mon dos. Mais sachant que je devais la porter sur mes épaules, j’avais clairement pris le strict minimum. Chaque soir je devais trouver un nouvel endroit où dormir, défaire puis refaire mon sac, m’habituer aux lieux où je dormais, etc. J’ai adoré ce voyage, mais après l’avoir vécu, je me suis rendu compte que voyager directement avec ma maison sur roue allait être un tout autre confort. Pouvoir savoir dans quel lit je vais dormir, où sont rangées mes affaires et me sentir chez moi tout simplement alors que je suis tout le temps en mouvement. C’est un réel confort de voyage que beaucoup peuvent rechercher en achetant un véhicule aménagé !

 

van choisir son véhicule aménagé

 

Voyager avec son véhicule permet également de faire du “slow travel“, ou du “voyage lent” pour les non anglicistes ! Autrement dit, prendre son temps sur la route et arrêter de courir après le temps justement pour éviter de tout faire au plus vite. Le but ce n’est pas d’arriver à l’autre bout du monde le temps d’un trajet d’avion, sans se rendre compte des pays qu’on survole et des frontières qu’on traverse. Au contraire, quand on voyage en van, on tend à vouloir découvrir de nombreuses cultures, à s’arrêter pour rencontrer des gens sans limite de temps, à comprendre les enjeux qui existent entre pays frontaliers, etc. Bref, on savoure beaucoup plus son chemin pour arriver à sa destination finale.

Enfin, un autre point non négligeable pour certains qui veulent sauter le pas de la van life, c’est le point de vue écologique. Alors oui, les sceptiques vont directement sauter sur le fait que van life = véhicule = essence = pollution. Certes, MAIS. Il faut bien comprendre que ceux qui se lancent dans un voyage par la route, vont dans un premier temps ne plus prendre l’avion. Et clairement, éviter de prendre l’avion c’est baisser considérablement son empreinte carbone ! Entre les voyageurs qui vont partir deux semaines en Thaïlande avec un avion, puis ressauter dans un avion pour un autre pays, etc, et ceux qui vont mettre des mois à voyager par la route, le bilan carbone est bien différent.

La vie en van est aussi écologique car dans la plupart du temps, on fait appelle à des ressources naturelles pour vivre. Comme l’électricité qui provient directement de l’énergie solaire (même si les batteries ne sont pas parfaites). La consommation d’eau, qui est également bien moindre que dans une vie de tous les jours en appartement. Ou encore les déchets, dont on se rend encore plus compte de la quantité qu’on produit vu qu’on est dans un espace réduit, ce qui nous permet de drastiquement les réduire. Ce sont plein de petites choses comme ça qui font qu’au final, voyager en van est bien plus écologique que de vivre en ville (je ferai un long article à ce sujet !).

 

spot dodo van

 

youtube le ptit reporter

 

| Choisir selon les pays traversés

L’une des premières questions à se poser quand on cherche son véhicule aménagé, c’est “on va où” ? Car clairement, selon la réponse à cette question, votre besoin de véhicule ne sera pas le même. Par exemple, quelqu’un qui aurait pour projet de partir en Europe, un van ou un camping car pourrait totalement lui convenir. L’Europe a de grandes routes, des aires de camping bien développées, beaucoup d’aire de repos avec des toilettes et de l’eau a disposition, etc. Un 4×4 pourrait aussi convenir mais au final, il n’y a pas énormément de “off road” à faire et niveau consommation, l’essence reste assez chère en Europe. Ce serait du coup un simple choix coup de coeur !

Pour quelqu’un qui part en Afrique au contraire, c’est plutôt le 4×4 ou le fourgon 4×4 qui conviendrait le mieux : avoir un véhicule qui passe partout est important sur un continent où les routes ne sont pas toujours dans des états incroyables. On n’a pas trop envie de se retrouver coincé au milieu de nul part parce que notre véhicule n’est pas assez bien équipé ! Evidemment ce n’est pas une obligation, certains se font la traversée de l’Afrique en camping car, mais il faut être préparé aux éventuels problèmes et se rendre compte des limites qui peuvent exister.

 

van fourgon aménagé

 

Pour l’Amérique ça sera très variable : dans le nord, au Canada et au US, voyager en van, en bus ou en camping car est presque une religion. Tout est fait pour pouvoir vivre ce mode de voyage le plus sereinement possible : de grandes et larges routes en bonne état, de nombreux parkings spacieux et gratuits, des aires de services avec tout le nécessaire à disposition. Bref, l’Amérique du Nord c’est un peu le paradis de la vie en van. Plus au sud ça peut commencer à se compliquer. Dans les régions montagneuses du Chili ou de la Patagonie, un gros camping car ou un bus passeront beaucoup moins facilement dans certains endroits. Un van, un fourgon ou un 4×4 sera plus approprié.

C’est donc une réelle question à se poser tout en ayant en tête qu’il n’y a pas de vérité absolue. Il faut juste se rendre compte des possibilités et des limites qui vont exister selon notre véhicule et notre destination ! Et si jamais on part sur un très long terme à travers différents continents, il faudra juste trouver des compromis : choisir un camping car pour le confort mais accepter de ne pas pouvoir aller partout, choisir un 4×4 pour aller partout mais accepter d’avoir moins de confort, ou encore essayer de trouver un véhicule qui allie confort et puissance comme un fourgon 4×4 par exemple.

 

| Choisir selon le confort voulu

C’est, je pense, l’une des questions les plus importantes à se poser : “de quel confort ai-je besoin dans mon véhicule?“. Encore une fois la réponse va varier selon les personnes. Quelqu’un qui cherchera un véhicule pour seulement 2-3 mois pourra faire un plus gros compromis sur son confort tandis qu’une personne qui partira pour plusieurs années aura envie (et besoin) de différentes choses et de potentiellement plus d’espace. Des gens qui vivent à l’année dans leur 4×4, vous en croiserez assez peu. La plupart partent quelques mois pour un voyage puis rentrent (et repartent si besoin). Alors que ceux qui littéralement ont fait de leur véhicule, leur maison, sont plus souvent dans des vans, des fourgons ou des camping car.

Le 4×4 est clairement le véhicule qui offre le moins de confort : il est impossible d’y créer une douche d’intérieur par exemple. Le lit sera souvent sur le toit grâce à la tente, ou facilement pliable/ dépliable dans le coffre. Les espaces de rangements seront un peu moindre car l’espace est petit et pas forcément adapté (beaucoup de 4×4 ont un coffre arrondi, ce qui fait perdre beaucoup de place quand on essaye de créer des meubles sur mesure). Il faudra alors bien choisir son modèle selon ses envies : un Nissan Pajero par exemple pour quelqu’un qui voudra une tente de toit et un simple aménagement de tiroirs dans le coffre. Un Land Rover Defender pour quelqu’un qui voudrait un vrai espace à vivre à l’arrière avec la possibilité de soulever le toit pour se mettre debout. Et bien d’autres !

 

4x4 defender camper

Voici Joe, notre beau Land Rover Defender 110.

 

Le van permet déjà d’avoir plus de confort. L’espace à vivre est conçu pour ça avec souvent un coin cuisine, de nombreux rangements et un lit qui se plie et se déplie facilement. Certains auront l’option toit relevable qui permet d’être debout et d’avoir un second couchage avec une tente intégrée dans le toit, tandis que d’autres n’auront pas cette possibilité et obligeront la personne a toujours être assise à l’intérieur. Les vans déjà aménagés le sont souvent d’une manière très intelligente. L’espace à l’air assez petit à vue d’oeil mais au final tout est là pour une raison, beaucoup de choses se calent un peu partout pour prendre peu d’espace et au final on s’y retrouve comme il faut à l’intérieur !

 

van aménagé

 

Le fourgon ou le camping car sont clairement les options qui permettent le plus de confort. Il y a souvent un lit qui est toujours fait, la possibilité d’avoir une vraie douche et/ou des toilettes, un espace cuisine assez conséquent, une grande table pour manger ou travailler, la possibilité d’être toujours debout dans le véhicule. Bref, quand on compare un 4×4 et un camping car, on comprend clairement la différence de confort.

Il faut tout simplement se rendre compte que chacun aura des besoins différents. Par exemple dans notre cas, on se verrait assez mal voyager en camping car pour le moment même si ça implique d’avoir plus de confort. La solution du 4×4 ne nous dérange pas pour commencer. Mais qui sait, après ce gros road trip à travers l’Afrique on aura peut-être envie de passer au volume supérieur ! Ce qui est bien, c’est qu’on commence plus ou moins du plus bas.

 

| Choisir selon le budget disponible

Voilà le critère qui pourra faire pencher la balance pour un véhicule ou un autre à la fin de votre réflexion : “quel est mon budget?“. Clairement, il y en a pour tout le monde ! Plus on a de budget, plus on peut acheter un gros véhicule, puissant, avec beaucoup d’options et d’aménagements. Moins on a de budget et plus on va chercher un vieux véhicule, avec peu d’options et souvent à aménager soi-même. Ca restera encore une fois une histoire de compromis entre “combien de temps j’ai avant de partir?“, “est-ce que je veux faire des travaux moi-même?“,”est-ce que je suis prêt à remettre un vieux véhicule sur pieds?“, etc.

Pour les budgets moyens (moins de 15 000€). Plusieurs solutions s’offrent à vous : acheter un vieux van ou un fourgon que vous allez aménager vous même, trouver un camping car assez âgé mais en bonne état qui ne nécessitera pas trop de travaux ou encore partir sur un 4×4 par exemple qui n’aura besoin que d’un petit aménagement ! Vous pouvez aussi trouver une bonne affaire avec un van déjà aménagé pour ce budget, mais vérifiez bien que la mécanique est en bonne état et la carrosserie aussi, c’est au final le plus important !

 

 

Pour les plus gros budgets (15 000 à 40 000€). Vous avez déjà plus de liberté de choix avec des vans et des fourgons déjà aménagés et  bien équipés ou un camping car plus grand ou plus récent avec des options supplémentaires !

 

 

Pour les très gros budgets (plus de 40 000€). Si vous avez autant de budget alors vous pouvez chercher des véhicules sur-équipés, avec de nombreuses options, beaucoup d’électroniques, un grand espace de vie, etc. Ou au contraire trouver un véhicule de collection qui commence à se faire rare et se vend donc de plus en plus à prix d’or, avec un aménagement d’origine qui est très recherché de nos jours.

 

 

| Le coup de coeur pour un véhicule aménagé

Au final, je vous donne toutes ces informations pour vous dire que parfois, c’est un simple coup de coeur qui nous fait choisir. Il n’y pas de règles vraiment prédéfinies, simplement des pistes de réflexions pour vous aider, si vous êtes perdu, à y voir un peu plus clair. Mais il n’est pas impossible de voir un 4×4 en Norvège, un camping-car en Afrique du Sud ou un van au Kirghizistan. Il faut juste être préparé aux différentes éventualités, prendre le temps de connaître son véhicule et accepter que dans tous les cas, un voyage par la route est un voyage assez lent et avec de belles aventures en chemin.

 

choisir son van

 

Pour notre part, quand on a vu notre Defender Joe, on a eu un gros coup de coeur. C’était le modèle qu’on voulait, on s’est imaginé un chouette aménagement dans très peu de place, les équipements de baroudeurs qu’il avait nous convenait très bien et son entretien était régulier. Mais on aurait très bien pu avoir un coup de coeur sur un van 4×4 par exemple, comme celui des Marioles Trotters.

N’oubliez jamais que dans tous les cas, malgré votre envie de confort ou votre budget, ce qui importe énormément c’est surtout l’état du véhicule ! Acheter quelque chose de très bien aménagé ou de pas cher mais le voir tomber en panne tous les 2000 bornes, ce n’est vraiment pas chouette. Pensez peut-être à faire des compromis pour garder en tête qu’un véhicule en bon état de marche reste la priorité ! Attention aux problèmes tels que les vices cachés ou les contrôles techniques de complaisance également.

 

| Témoignages de Van Lifeurs

 

1/ Camille & Thomas, aka “Leon Le Daron

 

Camille & Thomas voyagent depuis 2019 à bord de leur bon vieux camping car baptisé “Léon”. Un Hymer B354 (sur Peugeot J5) datant de 1988, qu’ils ont acheté 8000 €.

 

 

Pourquoi avoir choisi Léon en particulier ?

Plusieurs critères nous ont fait choisir ce véhicule. Mais le premier et non des moindres, c’est le prix ! Nous avions un budget de moins de 10 000€ tout compris (achat du véhicule + aménagement). Nous sommes partis à la recherche de l’ancien et de l’occasion. Voyageant sur le

long therme et sans forcément emprunter des pistes 4×4, nous avions également besoin d’un véhicule qui puisse nous suivre à travers toutes les météos et avec un espace de travail minimum pour 3 personnes. (Camille & Thomas sont des créateurs de contenu itinérants avec leur @Studio_Leon). La salle de bain est un gros plus que nous ne soupçonnions pas : une intimité qui, sur le long terme, fait du bien !

Aviez-vous hésité avec un autre véhicule ?

Nous avions hésité avec le van. Aménager son propre véhicule est quelque chose de très gratifiant ! Mais notre manque de temps ne nous permettait pas de nous lancer dans un tel projet. Quoi qu’il arrive, aménager notre propre véhicule nous aurait coûté malheureusement plus d’argent que notre camping-car Léon !

Trouvez vous des limites à votre choix de véhicule avec le temps ?

Nous n’avons aucun regret concernant notre choix. A ce jour, le camping-car ne nous a jamais limité. Oh bien sur, comme tout véhicule, il a des inconvénients ! On ne va pas se mentir, un camping-car ne passe pas inaperçu, on transporte quand même une maison quoi ! Et nous sommes lents, c’est un fait (surtout que nous n’avons pas de turbo sur ce modèle-ci). Peut-être qu’un jour on passera sur un modèle plus réduit pour un voyage plus court et plus intense.

Retrouvez Camille & Thomas sur Instagram & sur leur blog liveyouradventure.fr !

 

 

2/ Eric & Joana, aka Des fenêtres sur le monde”

 

Eric & Joana voyagent depuis 2015 à bord de leur beau van prénommé “Popo” acheté au Québec. Ils traversent les Amériques en prenant leur temps avec ce Volkswagen T3 Westfalia de 1984.

 

 

Pourquoi avoir choisi Popo en particulier ?

Nous sommes fans de vieux bolides et particulièrement de VW. Une des rares choses que nous avons gardé en France, c’est notre Combi Type 2 de 1978. Pas vraiment équipé pour l’aventure puisque c’est un 8 places, mais que nous avons entièrement restauré nous même. Il nous semblait évident de prendre un véhicule dont nous connaissions bien la mécanique étant donné que Roadtrip / Vie sur route rime souvent avec pannes et galères. Donc prendre un véhicule avec une mécanique simple avec laquelle on peut, et sait, mettre les mains dedans pour ne pas rester au bord de la route (surtout quand on évite les grands axes) était indispensable pour nous !

Ce que l’on aime aussi dans ce genre de van c’est qu’il est assez passe partout. Avec sa petite taille, son faible empatement et sa grande garde au sol, il peut emprunter n’importe quel chemin sans problème et il est assez discret. Petit mais costaud, il contient tout ce qu’il nous faut grâce à son aménagement d’origine Westfalia : cuisine, salon, chambre et même chambre d’amis étant donné le couchage supplémentaire quand on ouvre le toit, c’est une vraie petite maison sur roues même si pour la douche et les sanitaires ça se passe dehors !

des fenetres sur le mondeAviez-vous hésité avec un autre véhicule ?

Nous voulions absolument un T2 aménagé Westfalia, c’est à dire les modèles antérieures (le même que nous avons en France), puisque nous connaissions mieux ce modèle à l’époque. Et pour être honnêtes nous le trouvions plus mignon aussi ! Clairement en 2015, nous pensions que le T3 ressemblait tout simplement à une brique sur roues ! Mais il nous a été très difficile de trouver ce modèle en bon état au Québec où la rouille sévit. Les hivers sont vraiment rudes au Canada et les routes très salées, ce qui fait que les modèles trop anciens ne sont souvent pas très sains.

Mais cette déconvenue a été finalement un mal pour un bien car aujourd’hui nous sommes bien contents d’avoir Popo. Légèrement plus grand que le T2, les suspensions et la direction du T3 sont quand même beaucoup plus confortables pour tout les jours… Nous l’aimons d’amour notre Popo.

Trouvez vous des limites à votre choix de véhicule avec le temps ?

Très franchement non même si il y a eu quelques interrogations! À un moment nous hésitions avec un modele Syncro, c’est à dire 4×4, mais à la vue de tout ce que nous lui faisons subir, les chemins par lesquels nous le faisons passer, etc… le 4X4 n’est pas si indispensable au final. D’autant que Popo est équipé de pneus All Terrain et d’un différentiel auto-bloquant ce qui lui donne une très bonne accroche sur tout type de terrains et d’un point de vue franchissement il se débrouille plutôt bien.

Il faut aussi penser qu’avec un modèle 4×4, si le système 4×4 venait à nous lâcher dans certains pays d’Amérique du Sud par exemple, il nous serait difficile, voir impossible de trouver les pièces nécessaires et faire venir les pièces serait vraiment très coûteux et long. Quand on se lance dans une aventure avec un véhicule, préparer son bolide est important mais penser à l’entretien et aux réparations éventuelles aussi. Avec Popo, les problèmes sont limités et les éventuelles pannes se gèrent facilement. Nos envies d’aller toujours plus loin sont possibles avec lui.des fenetres sur le monde

La question de notre espace de vie est également souvent revenue surtout pendant les périodes les plus froides. En cas de grand froid ou de pluie, nous évitons d’ouvrir le toit pop-top (en toile), ce qui fait que nous ne pouvons pas nous tenir debout. Ce n’est pas forcément agréable pour cuisiner par exemple et nous nous sommes parfois demandés si un high-top (toit rehaussé) ne nous conviendrait pas mieux afin de pouvoir toujours se tenir debout quelques soient les situations et également avoir plus de rangement. De la même façon qu’il nous arrive de vouloir pousser les parois et d’avoir plus d’espace, surtout quand on passe des journées entières à travailler !

Mais ce n’est pas pour autant quelque chose de vital pour nous car notre configuration actuelle nous permet de passer partout et d’être plus discret. Alors l’un dans l’autre, connaissant notre façon de vivre, de voyager, et d’explorer, Popo nous convient très bien et honnêtement nous nous sommes un peu trop attachés à lui maintenant ! Il fait parti de notre famille et quand on évoque ces potentielles envies de vans différents, on chuchote en espérant qu’il ne nous entende pas !

Retrouvez Eric & Joana sur Instagram & sur leur blog desfenetressurlemonde.com !

 

 

3/ Marion & Anatole, aka “Les Marioles Trotters”

 

Marion & Anatole voyagent depuis deux ans à bord de Léon (eh oui, un autre !), un L300 Mitsubishi de 1991, acheté tout équipé pour 8500 €. Ils font le tour de l’Afrique en ayant commencé par l’ouest puis désormais par l’est avant de rejoindre doucement l’Asie. 

 

 

Pourquoi avoir choisi Léon en particulier ?

Le choix du véhicule s’est fait en deux étapes. Un an avant le départ, nous avions acheté un fourgon L2H2 Sprinter de 1999 (sans électronique donc). Nous avons consacré toutes nos vacances et weekends durant 6 mois pour l’aménager. Sauf que 3 mois avant le départ, on se l’est fait voler en région parisienne. Nous avons donc dû réagir à moins de 3 mois du départ et c’est là que nous sommes tombés par hasard sur notre merveilleux Léon.

Entre temps notre itinéraire s’était précisé et nous avions décidé de traverser l’Afrique par l’Ouest d’où notre réorientation vers un véhicule 4×4 prêt pour l’aventure car nous n’avions plus le temps (ni le courage) d’en aménager un second. Initialement nous pensions qu’il nous fallait absolument un espace intérieur dans lequel nous puissions tenir debout mais finalement nous préférons vivre dehors et avoir la cuisine accessible depuis l’extérieur.

les marioles trotters

Trouvez vous des limites à votre choix de véhicule avec le temps ?

Nous avons opté pour ce véhicule un peu par hasard mais ça a été une très belle surprise. Pour l’itinéraire que nous faisons, à savoir voyager à travers l’Afrique depuis 2 ans, nous ne voyons pas de meilleur équipement (selon nos critères évidemment).

Les points forts : c’est un vrai 4×4, il passe vraiment partout, nous n’avons jamais été limité. C’est un van ce qui nous permet d’avoir un espace intérieur pour travailler à deux et se réfugier en cas de pluie. La tente de toit est parfaitement adaptée aux climats chauds et un rempart contre les moustiques. Nous adorons avoir toujours notre lit propre et prêt à nous accueillir. C’est un vieux véhicule, très costaud qui se répare partout, surtout que les véhicules Mitsubishi (japonais) sont très répondus donc nous pouvons trouver des pièces assez facilement. Et enfin il a une “faible” consommation pour un 4×4, qui est de 10L aux 100 une fois chargé !

Pour les points faibles : il n’a pas la climatisation donc il fait un peu chaud, c’est surtout embêtant dans les embouteillages en ville mais puisque nous n’y allons que très rarement ça va. Nous ne sommes pas très adaptés aux régions froides, pour une semaine ça va mais en-dessous de zéro pendant plusieurs semaines, ça pourrait être vraiment compliqué. Enfin, ça reste un petit véhicule (petit espace de vie, on ne tient pas debout à l’intérieur.) mais on s’est rendu compte qu’en prenant plus grand nous perdions en liberté de mouvement donc pour le moment ça nous convient très bien.

Pour voyager en Afrique nous ne souhaiterions pas un autre véhicule. Après pour l’Europe ou d’autres continents, ce n’est sûrement pas nécessaire d’avoir un 4×4 comme celui-ci donc on opterait peut-être pour un Fourgon Sprinter d’avant les années 2000 (comme notre premier véhicule mais malheureusement nous n’avons pas eu le temps de voyager avec), éventuellement 4×4.

Pour conclure, le plus important, selon nous, reste de partir à l’aventure et de trouver un véhicule qui correspond à notre budget mais de pas se mettre trop la pression quant au véhicule parfait. Chacun s’adapte selon son véhicule et tous les voyageurs que nous avons pu rencontrer étaient heureux avec ce qu’ils avaient !

Retrouvez Marion & Anatole sur Instagram et sur leur chaîne Youtube !

 

4/ Justin Van Colen & Bee

 

justin van colen

Justin & Bee ont relié la Thaïlande à la France à bord d’un 4×4 Nissan Terrano II pendant plusieurs mois. Désormais ils s’apprêtent à partir pour un tour d’Afrique avec leur Red Truck, un beau camion Renault 110 170 4×4 qu’ils ont acheté 10 000€ puis totalement aménagé !

 

 

Pourquoi avoir choisi ces véhicules en particulier ?

Pour le 4×4 je voulais une voiture assez grande et confortable à aménager : large et avec un peu de hauteur. Mais je ne voulais pas un van car je souhaitais quelque chose d’assez petit et discret, le Nissan Terrano II est parfait pour ça. Avec sa fonction 4×4 importante et qui aide si on est bloqué ! Il y avait une grosse communauté en Thaïlande pour les Terrano, donc dès qu’on avait un problème on savait qu’on pouvait les contacter et être aidé, c’était très important pour nous.

Pour le Red Truck c’est un peu la même chose mais on voulait vraiment agrandir le gabarit du véhicule pour gagner en confort, pouvoir travailler à l’intérieur et surtout pouvoir accueillir du monde, ce qui nous a manqué avec le 4×4. Le camion est un 4×4, toujours très important pour se sortir des bourbiers et c’est simple de communiquer avec les gens, avec des passionnés, sachant que Renault est le seul fabriquant de camions français. Les français pourront facilement m’aider si jamais j’ai un problème sur la route !

 

justin van colenAviez-vous hésité avec un autre véhicule ?

Non, je n’avais jamais acheté de voiture de ma vie avant le 4×4 et pour moi c’était simplement un coup de coeur. Je suis tombé sur ce véhicule dans une rue et dès que je l’ai vu, j’ai été impressionné par sa hauteur et sa propreté. Pour le camion de pompier c’est un peu pareil, j’avais une idée du véhicule que je souhaitais : un véhicule assez âgé pour pouvoir le réparer facilement et surtout pas d’électronique, avec une petite cabine et une grande cellule. Au final ça a aussi été un coup de coeur ! J’ai failli partir sur un Mercedes Unimog mais j’ai moins eu ce coup de coeur. J’ai adoré le côté pompier je pense !

Trouvez vous des limites à votre choix de véhicule avec le temps ?

Le 4×4 au début je l’avais trop valorisé, j’avais appris à conduire sur un Nissan Patrol mais avec le Terrano c’était différent, je n’y connaissais rien au début. Tous les 4×4 sont différents, le Terrano est surtout un SUV mais pas un réel 4×4. Très vite le véhicule a surchauffé, il a eu des difficultés dans le sable, il manquait de couple et surtout pas assez de puissance avec ses 4 cylindres (contre 6 pour le Patrol).

C’était bien pour ma première expérience d’avoir un véhicule basique mais aujourd’hui si je devais repartir en 4×4, j’en prendrai un plus puissant et avec plus de facilités pour voyager dans des pays très chauds. L’avantage du Terrano c’est qu’il était adapté à l’altitude : on est monté à des cols à 4500m et il pouvait monter sans soucis. Notre camion ne pourra pas monter à cause du manque d’oxygène.

Pour le camion c’est différent, on se tire un peu une balle dans le pied par rapport aux chemins qu’on aimait prendre avant. Ca va être une toute autre manière de voyager : on va pouvoir aller plus loin dans les espaces très ouverts comme le désert : on a un très bon couple dans le moteur et des pneus puissants. Par contre on est très lourd, donc on risque de se renverser beaucoup plus facilement et il peut vite y avoir danger (qu’on augmente avec notre aménagement d’ailleurs). Mais dès qu’on va arriver dans des petits sentiers, avec des arbres, de la boue, des chemins étroits qui peuvent s’effondrer, ça peut vite être cata.

On va donc être très limité avec le camion dans ces types de chemins, c’est à nous de nous organiser sur les itinéraires, utiliser des GPS qui sont spéciaux pour les poids-lourds. Il faudra éviter de passer sur des ponts qui ne sont pas solides, des villes qui auront des ponts trop bas, des rues avec des câbles électriques, vu qu’on fait 3m65 de haut quand même et qu’on pèse 8 tonnes et demi ! C’est une organisation, ça sera plus lent et même rien que pour le démarrer ça prendra plus de temps.

Retrouvez Justin & Bee sur Instagram et sur leur chaîne Youtube !

 

J’espère que cet article vous aidera dans votre réflexion du choix d’un véhicule aménagé et merci aux voyageurs qui m’ont partagé leurs belles expériences !

 

D’autres articles sur la Van Life : Isoler son van | On part en Afrique en 4×4 | Traiter la rouille d’un véhicule

 

 

Une petite note ?
Share This