Article 0

6ème étape de mon tour du monde, je suis partie découvrir l’une des régions les plus connues du Canada, Les Rocheuses. Longue de plus de 1200km, cette chaîne de montagnes atteint son maximum d’altitude avec le Mont Robson, à 3954m. En été, ces montagnes sont particulièrement prisées des touristes pour leurs nombreux lacs à l’eau bleue. En hiver, c’est une toute autre ambiance : les skieurs envahissent les stations, les lacs et les cascades sont gelés, les villages sont sous des mètres de neige. J’y étais donc pendant l’époque hivernale, en février. Voici mon itinéraire et mes petits conseils pour profiter des Rocheuses à cette saison ! 

 

LES ROCHEUSES | SOMMAIRE

(Cliquez directement sur un lieu pour y accéder ou faites défiler l’article en entier pour tout lire.)

FICHE D’IDENTITE
CALGARY
BANFF & SES ALENTOURS
JASPER & SES ALENTOURS
LA VIE SAUVAGE
BILAN

 

| Fiche d’identité du Canada

  • Le Canada a plus de 36 millions d’habitants.
  • Il est divisé en 10 provinces et est le second pays le plus vaste du monde.
  • La chaîne de montagne des Rocheuses se trouvent principalement dans la province d’Alberta.
  • Sa capitale est Edmonton, sa plus grande ville Calgary.
  • On y parle anglais.
  • La monnaie est le dollar canadien.
  • Il y a 7h de décalage horaire avec la France à Calgary.
  • Pour rentrer au Canada il faut faire une demande d’AVE au préalable, qui coûte 7$ canadiens (4€) , valide pendant 5 ans.

 

chapka assurances

 

 

 

| Calgary, mon point de départ vers Les Rocheuses

Mes premiers pas sur le sol Canadien se sont fait à Calgary. J’ai été accueillie pendant 3 jours chez Cemil, un turque installé ici depuis plusieurs années. Adorable, Cemil m’a laissé sa chambre entière et emmené dans plusieurs endroits à la découverte de la ville. Dès mon premier jour, j’ai pu expérimenter un bon -20 degrés dans les rues de Calgary, température relativement froide par rapport aux moyennes saisonnières de la mi-février. Bon, en soit Calgary ne m’a pas fait grand effet, il n’y a pas des masses à faire dans la ville quand on est un touriste !

 

 

La seule chose que j’ai vraiment aimé, est de monter en haut de la Calgary Tower ! Et au passage, Cémil m’a invité à manger dans le restaurant situé tout en haut avec une vue imprenable sur la ville et les Rocheuses au loin, un régal.. Mise à part ça, on peut passer un moment à marcher de buildings en buildings, tous connectés par des ponts passant par dessus les routes et évitant de devoir sortir dehors. Si on est fan de shopping ou d’architecture, ça peut être intéressant à faire. Mais vraiment, trois jours étaient déjà beaucoup trop pour moi ! J’avais hâte d’être dans les montagnes au bout d’un moment. Je suis donc finalement allée chercher ma voiture de location, direction les Rocheuses !

 

Clique ici pour voir mes conseils pratiques sur Calgary

La Calgary Tower

On peut grimper en haut de la tour pour 18$CAD HT, de jour comme de nuit, où l’on a une vue à 360° sur la ville ! Si vous réservez une table au restaurant Sky 360, l’accès à l’observatoire est gratuit. Il faudra compter environ 40 à 50$CAD par personne pour entrée / plat / dessert. Ils font déjeuner, diner et brunch et c’est vraiment très bon pour le coup ! Le restaurant est tournant, donc vous verrez la ville défiler au fur et à mesure du repas.

La location de voiture 

J’avais longtemps cherché une voiture sur les agences habituelles de location, mais tout était hors de prix d’autant plus qu’ayant moins de 25 ans, des frais s’appliquer en sus du prix habituel (merci le Canada). Alors je me suis dis, est-ce possible de faire de la location entre particuliers? Et j’ai donc découvert l’application TURO. J’ai réussi à trouver une voiture pour 160€ la semaine (trois fois moins cher qu’avec une agence) auprès d’un particulier.

L’application vérifie toutes vos infos ainsi que celles du propriétaire, lors de la prise en main du véhicule il y a comme un check-in en direct où l’on prend des photos de la voiture, du niveau d’essence, des possibles rayures, etc.. Puis au check-out on vérifie tout à nouveau ! Très sécure, très pratique et beaucoup moins cher. D’autant plus que la personne à qui je l’avais loué avait les pneus neige, indispensable dans les montagnes et m’a même prêté son pass des parcs nationaux, me permettant de belles économies !

 

| Le parc national de Banff

Mon point de repère pendant 5 jours ! J’ai trouvé une auberge vraiment superbe dans laquelle me poser et avec la voiture de location, j’avais toute la liberté possible pour découvrir ce parc comme il faut ! Bon, à première vue j’étais un peu déçue car je pensais que les lacs ne seraient pas forcément tous gelés vu qu’on approchait la fin-février.. mais si ! Tous recouverts de glace et de neige ! Une fois cette déception passée je me suis demandé ce qu’il était possible de faire en hiver dans les montagnes sans trop se ruiner. Il faut savoir que la plupart des gens y viennent pour skier à cette saison et que les prix des quelques activités proposées sont assez exorbitants.

 

 

L’un des endroit que j’adoré près de Banff, est le Johnston Canyon. Louez des crampons pour être tranquille et partez pour cette petite randonnée d’une heure en direction des superbes cascades gelées. Le chemin pour atteindre les plus hautes cascades est vraiment superbe, à travers la forêt enneigée et longeant la rivière gelée. Le premier point de vue sur la “lower falls” met déjà l’eau à la bouche avec le peu de courant qui arrive à passer à travers la glace.

Le second point de vue avec les “upper falls” sont juste à couper le souffle. D’autant plus que si vous venez en milieu d’après-midi, vous avez de grandes chances de voir des gens escalader les cascades gelées, juste complètement fou à voir ! Vous pouvez également tenter de le faire en payant un guide.

 

 

 

Autre endroit bien connu près de Banff; le Lac Louise. Ce lac glacière de 80 hectares était évidemment complètement gelé quand j’y étais. A tel point que les canadiens y font de la sculpture sur glace et des matchs de hockeys dessus! Difficile de se rendre compte que sous nos pieds se trouve normalement un lac ! Il est possible de faire de la motoneige autour, des raquettes, du ski de fond ou tout simplement de la marche.. Mais la neige est tellement tassée que par -20 degrés, c’est aussi glissant que de la glace. C’est l’un des rares endroits où j’ai vu les arbres vraiment recouverts de neige, car le vent ne pénètre pas entre les montagnes qui entourent le lac !

 

 

 

Autres points de vues sympas en hiver (comme en été d’ailleurs) 

  • Conduire en haut du Mont Norquay pour découvrir (gratuitement) une superbe vue sur la vallée qui entoure Banff ! Une autre solution est possible mais payante, prendre le “Banff Gondola“, qui amène au sommet de la montagne Sulphur. La vue est superbe de là-haut mais il faudra débourser 56$CAD.

 

 

  • Les Bow Falls, d’abord depuis le “surprise corner” puis depuis l’autre côté où l’on peut aller près de l’eau. Depuis le premier point de vue on a un superbe panorama sur les montagnes et le magnifique hôtel Fairmont, depuis le second on peut mieux voir les chutes (quand elles ne sont pas trop gelées) et aller tout proche du courant.

 

 

  • Le Lac Minnewanka et ses différents points de vues tout au long de la route, un superbe endroit ! Même gelé, le lac est tellement immense et entouré de montagne que l’endroit est juste magnifique ! N’hésitez pas à revenir à cet endroit lors d’un lever de soleil.. les couleurs aux sommets des montagnes sont juste folles.

 

 

  • Le fameux Lac Moraine était fermé d’accès quand j’y étais, la route étant transformée en piste de ski de fond. Un peu dommage pour moi mais si vous avez l’équipement, faites cette petite escapade !
  • Sur la route entre Banff et Jasper, le lac Abraham est à ne surtout pas manquer en hiver ! Il est absolument magnifique grâce aux bulles de gaz gelées qui se forment sous la glace. Ces bulles se constituent quand les feuilles mortes vont dans le lac après l’automne et coulent au fond de l’eau, avec les bactéries cela forme des bulles de méthane, qui tentent de remonter à la surface. En réalité, ces bulles peuvent être très dangereuses, si jamais vous mettiez un briquet à côté d’elles quand elles éclatent, cela ferait une explosion ! 🙄

 

 

Clique ici pour voir mes conseils pratiques sur Banff

Où dormir ? 

Banff International Hostel, environ 25€ la nuit en dortoir. L’auberge est très bien située, les chambres sont assez spacieuses avec une salle de bain dans chaque chambre, une bonne wifi, des prises pour chaque lit et le petit déjeuner est compris! (et super bon)

Le pass du parc national

Entrée gratuite pour les moins de 17 ans. 9,80$ par jour et par personne pour les adultes, 19,60$ par jour et par voiture de 4 personnes. On peut également acheter le passe annuel pour avoir accès à tous les parcs nationaux en illimités (meilleure option!), 67,70$ pour une personne, 136,40$ pour une voiture de 4 personne.

 

| Parc national de Jasper

A peine sorti du parc national de Banff, on rentre aussitôt dans celui de Jasper. C’est là où je passais trois jours, hébergée par un Canadien, Adam. En venant de Banff, arrêt obligatoire au glacier Athabasca. La route permettant d’accéder proche du glacier est fermée en hiver, mais on peut tout de même s’arrêter au superbe point de vue. Quand j’y étais les conditions étaient géniales pour les photos : quelques nuages mais du soleil, du vent pour faire vivre tout ça.. cet endroit m’a vraiment marqué par sa beauté et sa pureté !

 

 

Un peu plus loin, il faut également s’arrêter aux chutes d’Athabasca. Une pure merveille ! Le courant est tellement puissant que même sous un tas de neige et de glace, on peut apercevoir des petits bouts d’eau d’un bleu profond.. Les chutes s’écoulent au sein d’un canyon autour duquel on peut marcher et que l’on peut traverser grâce à des ponts et des chemins tracés.

 

 

Marquez une pause également aux Tangle Creek et Sunwapta Falls, deux points de cascades gelées plutôt sympa à voir !

 

 

Une fois arrivée à Jasper après cette route qui prend quand même une longue journée à faire depuis Banff en s’arrêtant dès que le paysage est magnifique (c’est à dire tout le temps), je rencontre donc enfin mon hôte Adam, qui m’invite à manger dans un bar de la ville. Une bonne manière de sentir l’ambiance canadienne en hiver ! Le lendemain je consacre ma journée à conduire sur la route qui mène au lac Maligne avec comme premier arrêt le canyon qui porte le même nom.

Des excursions sont possibles pour marcher au sein du canyon, Adam était guide pour ça, sensations assurées ! Mais même sans payer une activité il est possible de se balader autour et au dessus grâce à différents chemins (qui étaient très très glissants quand j’y étais avec la neige tassée et le froid et m’auront valu de me casser la figure d’ailleurs.. je recommande donc d’avoir des petits crampons!). 🙈

 

 

La route jusqu’au lac Maligne est juste à couper le souffle selon moi grâce à la beauté de ses montagnes ! Je ne faisais que m’arrêter pour prendre des photos tellement je trouvais cet endroit fou.. En revanche le lac gelé au bout de cette route m’a un peu moins impressionné. Il doit être tellement beau en été !

 

 

Clique ici pour voir mes tips sur Jasper

Le pass du parc national

Idem que pour Banff. Entrée gratuite pour les moins de 17 ans. 9,80$ par jour et par personne pour les adultes, 19,60$ par jour et par voiture de 4 personnes. On peut également acheter le passe annuel pour avoir accès à tous les parcs nationaux en illimités (meilleure option!), 67,70$ pour une personne, 136,40$ pour une voiture de 4 personne.

 

| La vie sauvage

L’une des nombreuses magies du Canada ! On peut en voir à tous les coins de montagnes, comme passer des jours à les chercher. Personnellement, j’ai eu la chance de croiser beaucoup d’animaux, principalement des Wapitis dont un énorme qui était tranquillement entrain de brouter sur le bord de la route. Ce n’est qu’une question de chance mais pour la provoquer un peu il suffit d’aller sur des routes un peu moins fréquentées et d’ouvrir grand les yeux.. Tomber face à face avec ces merveilles de la nature est vraiment un magnifique cadeau.

 

les rocheuses hiver

 

| Bilan de mon trip dans Les Rocheuses

Ces premiers pas sur le sol canadiens étaient déjà à la hauteur de mes espérances. Découvrir les Rocheuses en hiver est très particulier et différent de la saison estivale, mais que la nature est belle même quand elle est gelée ! Malgré un pic à -30 degrés qui m’a glacé sur place, les températures étaient supportables (et encore je n’avais pas investi dans des vêtements de compet’ car c’est hors de prix). Une chose est sûre, je reviendrai dans les Rocheuses pour voir les lacs sans glace et en profiterai surement pour aller faire un tour du Québec également cette fois.

Mon budget ne m’a pas permis de le faire, mais si vous le pouvez, en hiver, faites du chien de traîneau, de la motoneige ou encore un tour en hélicoptère au dessus des sommets enneigés

 

Une petite note ?
Share This