C’est bien connu, en mai il y a beaucoup de jours fériés. C’est donc toujours un bon prétexte pour prendre quelques jours “offs” et partir à la découverte d’un nouvel endroit. C’est ce qu’on a fait avec quelques amies, en partant 5 jours à Majorque ! Avec un aller retour à 50€, aucune excuse de ne pas partir à l’aventure. Voici mes conseils et mon itinéraire sur cette destination, que j’avais peur de trouver beaucoup trop touristique..

 

 

| Foire aux questions

 

Budget ? 50€ l’aller retour avec Easy Jet depuis Genève (aller mardi matin retour dimanche matin début mai). Location de voiture pour 30€. Location du Airbnb pour 120€. Nourriture pour 45€. Restaurants pour 25€. Bref, c’est plutôt bon marché ! (D’ailleurs, les parkings publics ne sont pas chers et en haute saison l’île est remplie de cyclistes.. attention sur les routes).

Où réserver une voiture ? J’ai utilisé le comparateur de prix que j’utilise toujours : BSP Auto et j’ai pu trouver une location de voiture à 30€ pour 5 jours ! Oui oui, 30€ au total.. J’ai loué une voiture avec Inter Rent (Gold Car) directement à l’aéroport. Si vous avez moins de 25 ans il y a des frais à prévoir en plus (45€ sur la totalité de la location chez eux). On a eu une voiture très bien, par contre on a fortement essayé de me vendre une assurance à 100€, sauf qu’en payant avec ma Visa Premier je n’en ai pas besoin et j’ai bien fait comprendre à la dame du bureau que je le savais bien et que j’allais pas me faire pigeonner ! On doit payer une caution pour garantir qu’on rend la voiture avec le plein, plein et ça nous est remboursé après avoir rendu la voiture. J’ai reçu des messages me disant qu’il y avait pas mal de problèmes avec les locations de voitures sur l’île, j’avoue que la dame a été très insistante pour l’assurance mais après je n’ai au aucun problème!

Où dormir ? Nous on a opté pour un Airbnb. On était 5 donc le mieux c’était de pouvoir louer une maison entière pour nous seules. On pouvait être totalement libre, garer notre voiture, faire notre cuisine et avoir un coin tranquille! Il y a plein d’options possibles : hôtels, chambres chez l’habitant, logement privé. Notre Airbnb était à Cala Pi, au sud est de l’île, un endroit tranquille, au bord des falaises et proche de superbes criques. C’est un très bon point de chute sur l’île je trouve et loin du “trop touristique”.

Où manger ? Les supermarchés ont des tout petits prix (similaires ou plus bas qu’en France) donc pour faire votre cuisine tout seule, ça ne prendra pas un gros budget. Les restaurants sont aussi bons marchés (attention certains proposent des petits prix mais voilà la nourriture que vous mangez.. n’hésitez pas à regarder sur Trip Advisor!) et vous pourrez déguster des tapas et autres paellas.

Quand partir ? Pour se baigner, clairement l’été, mais il y aura beaucoup de monde. Si vous n’êtes pas frileux vous pouvez tenter mai et septembre, moins de monde mais une eau bien fraîche. Le reste de l’année vous pourrez profiter de l’île avec vraiment peu de monde mais ça sera surement sans vous baigner. Ne vous en faites pas, au final il y a bien d’autres choses à faire!

Mon avis sur l’île ? Un peu comme pour la Thaïlande, j’avais peur du côté très touristique de Majorque. Les îles baléares sont bien connues pour leurs plages et leurs eaux de rêves qui attirent de nombreuses personnes. Malgré ça, qui est une réalité autour de Palma et dans le sud de l’île, j’ai été une nouvelle fois agréablement surprise. Il y a certes des plages et des endroits à éviter ne haute saison, sauf si vous aimez marcher sur les autres touristes, mais il y a aussi facilement moyen d’aller se perdre en montagne par exemple ou même de trouver une crique avec peu de monde tellement il y en a autour de l’île. Ce n’est pas non plus un coup de coeur pour moi, mais pour quelqu’un qui cherche du soleil et du dépaysement pour quelques jours, pas trop loin et pas trop cher, c’est une super destination ! (Ca ressemble beaucoup à la côte marseillaise et à la Corse).

 

 

| Alcudia

La ville d’Alcudia est la grande ville du nord de l’île. Elle est accessible en environ une heure depuis Palma grâce à une grande autoroute. La beauté d’Alcudia réside notamment en sa vieille ville qui est entourée de remparts. On peut s’y promener à pieds pour découvrir les petites ruelles, les vues sur les montagnes alentours et tout simplement l’ambiance espagnol qui y règne. Je ne suis pas très “ville” d’habitude mais j’ai trouvé celle-là vraiment trop mignonne et pleine de charme !

Tout proche d’Alcudia se trouve une péninsule avec plusieurs merveilles à découvrir; le fameux port de la ville, plusieurs plages comme celle d’Alcanada ou de Muro, plusieurs superbes criques notamment à la pointe Punta Llarga (à côté du restaurant “s’Illot).. Il y a aussi pour les amoureux de la marche des chemins de randonnées pour prendre un peu de la hauteur. Commencez par rejoindre la Ermita de la Victoria, laissez la voiture et explorez les environs ! Vous pouvez grimper en quelques minutes à plusieurs points de vues comme Ses Tres Creus. Si vous avez le temps, en une heure de montée vous pouvez atteindre Talaia d’Alcudia, le point culminant des alentours. Ca avait l’air vraiment magnifique d’aller jusque là-haut, malheureusement on n’a pas eu le temps, mais je compte sur vous pour aller y faire un tour et me partager des photos !

 

| Palma de Majorque

La capitale de l’île des Baléares est une vraie station balnéaire. Une immense plage longe la ville, bordée de nombreux hôtels. Clairement pas l’endroit le plus calme de l’île mais elle mérite selon moi une petite balade en son centre ! D’ailleurs, si vous êtes à Majorque pour faire la fête, c’est clairement l’endroit où aller. La plus belle chose à voir à Palma est sa superbe cathédrale, proche de la mer. Elle est très impressionnante car c’est quand même le second plus grand édifice religieux d’Espagne après la cathédrale de Séville. On peut l’observer de l’extérieur ou moyennant 8€50, rentrer à l’intérieur pour la visiter. La vieille ville de Palma est également bien mignonne, avec un côté très authentique et un autre plus moderne avec de grandes rues commerçantes. Le centre est un bon endroit pour se poser dans un bar à tapas ou un petit restaurant.

 

 

| Le sud-est

Journée plage ! Car oui, c’est aussi pour ça qu’on vient à Majorque, pour profiter du soleil et de l’eau cristalline. Notre but n’était pas d’en faire énormément mais d’en trouver de très jolies. A commencer par l’une des plus connues de l’île, Es Trenc. Déception pour moi, déjà le parking est payant (7€ par voiture) mais en plus la plage est victime de son succès, il y avait énormément de monde. En revanche les salins qui sont juste à côtés sont très beaux et forment des petits lacs tout rose par moment. En hiver et vidée de ses touristes, vu sa longueur, la plage doit être magnifique, mais là ça ne transparaissait pas vraiment.. On a donc pris la direction de Calla Lombards et là.. magie ! Une crique au calme, des touristes évidemment mais pas trop, une petite plage et la possibilité de grimper sur les côtés de la crique pour prendre de la hauteur. Le bleu turquoise et presque translucide était vraiment incroyable, j’avais rarement vu une eau d’une telle clarté. Pour bien terminer la journée on a décidé d’aller à Cap Blanc pour admirer le coucher de soleil au dessus de la mer et depuis des falaises très impressionnantes. (On ne s’y est pas baigné mais la crique et la plage de Cala Pi sont aussi vraiment magnifiques!).

 

 

| L’ouest et la route des cols

Ma partie préférée ! On peut commencer la route des cols en découvrant deux villages très charmants; Valdemossa et Soller. Le premier est une petite commune perdue au milieu de la nature, à 400m d’altitude. Entourée de montagnes, d’oliviers et d’amandiers, c’est un bel endroit pour se promener à l’air frais des petites ruelles. Son emblème est la Chartreuse de Valdemossa, un très beau monastère, ancienne résidence de Chopin, qui se visite dorénavant. En route pour rejoindre Soller, n’hésitez pas à faire une petite halte à Deia, entre montagne et mer la route qui y arrive et en repart offre des panoramas magnifiques ! Ensuite, vous pouvez donc découvrir le fameux port de Soller. Il peut vite y avoir du monde en pleine saison mais ça vaut un petit détour. Outre le port et ses nombreux bateaux, il y a aussi une immense plage où la mer est très calme et permet de se baigner en toute tranquillité. Pour ceux qui veulent une vue plus large de la baie, un chemin existe pour aller au Cap Sa Paret ou jusqu’au phare de Cap Gros.

 

 

Une fois passé Soller, prenez la petite route de montagne qui mène jusqu’à Pollença, vous allez en prendre plein la vue au passage : Mirador de Ses Barques, points de vues sur “l’embasement de Cuber” (un superbe lac artificiel), si vous avez le temps aussi passez par le Torrent de Pareis et ses nombreuses balades possibles. Il y a d’autres points de vue à couper le souffle mais qui n’ont pas de noms particuliers, je vous conseille d’ouvrir l’oeil et des vous arrêter dès que c’est possible! Pour terminer la balade, continuez la route jusqu’au cap de Formentor, le bout de la péninsule, en vous arrêtant au Mirador d’es Colomer, au Talaeid d’Albercutx à la Cala Figuera et jusqu’au phare (faites attention, la route est sinueuse et pas très large !).

 

Alors, ça a pu vous donner envie d’aller découvrir Majorque ou vous aider dans votre futur voyage ? 

fr French
X
Share This