Amoureuse de la nature et des montagnes, quand j’ai entendu parler de la région des Dents du Midi, j’ai tout de suite voulu y aller. Les Dents du Midi, c’est cette petite chaîne de montagnes située dans le Chablais Valaisan, en Suisse. Son point culminant, la Haute Cime se trouve à 3257 mètres ! Il est possible de faire le tour des Dents du Midi à pieds et c’est ce que j’ai décidé de faire : 4 jours de marche, plus de 40 kilomètres, 6000 mètres de dénivelé positif / négatif.. et en solo pour ma part. Voici un petit récit et beaucoup de conseils sur cette belle aventure ! 

 

 

| Questions réponses

 

Difficile avec le vertige? Alors si vous avez suivi ma randonnée en story Instagram, vous avez compris que j’ai un vertige maladif. Genre, vraiment. Pour moi les chemins proches du vide, les descentes très pentues ou encore le fait d’escalader est très compliqué. D’habitude j’ai toujours quelqu’un pour m’aider, me tenir la main et me rassurer. Mais pour cette aventure j’étais seule face à mes peurs et j’ai donc dû prendre sur moi et passer au dessus. Certains passages ont donc été compliqué pour moi, mais j’ai réussi à aller au bout et j’en suis fière. Si vous n’avez pas le vertige, aucun problème pour vous. Si comme moi vous avez un fort vertige, je vous conseille tout simplement de faire attention, d’aller doucement, de faire le vide dans votre tête pour surpasser vos peurs et de penser à prendre des bâtons de marche, ça peut beaucoup aider !

Quel équipement prendre ? Il n’y a pas énormément de choses à prendre. En dormant en auberge on nous fourni un matelas avec des draps, il faut donc juste penser à prendre un sac à viande (un sac en toile dans lequel on dort) car les auberges ne sont pas des hôtels, les couvertures ne sont pas lavées chaque soir ! Pour la nourriture si vous comptez sur les repas de l’auberge, alors pas de matériel à prévoir. Pensez juste à prendre des encas supplémentaires pour les coups de mou (noix, graines, barre de céréales, de chocolat..) et évidemment pensez à votre gourde pour toujours remplir de l’eau sans utiliser de plastique ! Pour le reste, des vêtements chauds et froids, une trousse de toilette, une trousse de secours, des bonnes chaussures (indispensable, ne rognez pas sur la qualité!) et puis un bon appareil photo !

Comment préparer les repas ? On peut tout simplement être en demi-pension dans les auberges, donc avoir le dîner et le petit-déjeuner inclus. Il est aussi possible de demander un pique-nique pour le jour suivant et donc n’avoir rien à préparer pour ses repas. Les prix pour la DP et les pique-nique varient selon les auberges (je les indique pour chaque endroit où je suis allée au fil de cet article).

Est-ce accessible en transport en commun ? Oui totalement il y a un petit train qui monte jusqu’au centre de Champéry, aux pieds des Dents du Midi, été comme hiver. Beaucoup de correspondances dans la ville d’Aigle avec l’AOMC qui grimpe dans la vallée, renseignez-vous sur Internet pour découvrir les trains depuis là où vous arrivez (notamment depuis Genève).

Est-ce bien balisé ? Oui complètement, il y a beaucoup de panneaux ou de marques sur les pierres / arbres. Ca paraît difficile de se perdre ! Mais je ne peux que vous pousser à quand même avoir soit une carte pédestre avec vous, soit comme je le fais à télécharger la carte hors ligne de la région sur Maps.me, un GPS très précis sur les tracés que l’on peut utiliser sans réseau.

Faut-il être expérimenté pour faire le tour ? Je l’ai fait seule et avec mon vertige alors que je ne suis pas une pro de la montagne, donc pas besoin d’être ultra expérimenté ! En revanche je dirais qu’il faut quand même avoir conscience de ce qu’est une randonnée en (haute) montagne, en ayant déjà fait une rando d’un jour autre part par exemple. Après il faut être concentré et attentif en marchant tout simplement. Pendant mes 4 jours de marche j’ai croisé des enfants, des familles, des personnes plus âgées, donc vraiment, c’est ouvert à toute personne qui aime marcher en montagne !

 

 

| 1er jour de mon tour des Dents du Midi : Champéry – Susanfe

Mes chiffres (qui peuvent varier selon les gens, la vitesse de marche, les détours pour les photos, etc..) : 4h40 de marche pure – 10km – 1100m dénivelé positif et 100m en négatif 

 

7h. Le réveil sonne. Il est temps. Oui, il est temps de commencer mes 4 jours de marche pour faire le tour des Dents du Midi. Départ de Champéry avec une première partie qui grimpe bien dès le début. (N’hésitez pas à faire le mini détour pour voir la cascade de la Sauflaz, elle est petite mais magnifique !)

 

Petite cascade de la Sauflaz

 

Ça continue de grimper dans la forêt jusqu’à arriver à une sublime clairière d’où on a une vue de dingue sur la grande cascade de la Sauflaz (pas la même que la première) et sur les alentours. En continuant le chemin on traverse la passerelle Belle Etoile, construite pendant l’été 2016. Première difficulté pour moi car elle passe au dessus du vide évidemment et bouge pas mal quand on est dessus. Je l’ai trouvé bien impressionnante et j’étais bien mieux une fois de l’autre côté ! (Bon juste après moi un enfant de dix ans est passé sans même se poser de questions alors je me suis sentie un peu ridicule..). A ce moment il est possible de s’arrêter au refuge de Bonavau pour manger ou boire puis revenir pour suivre la direction du Pas d’Encel et de Susanfe.

 

Grande cascade de la Sauflaz

 

A partir de là, ça s’est un peu corsé pour moi. Pendant 45 minutes il faut marcher et escalade une succession de passages à flan de colline. Parfois avec des chaînes, parfois avec les mains. Bref, j’ai bien sué et pris sur moi pour continuer d’avancer malgré mon vertige. Ne vous inquiétez pas, même pour les malades du vertiges c’est possible de le faire, j’en suis la preuve ! Il suffit de surmonter ses peurs, de se dépasser et d’avoir envie d’être fière de soi tout simplement. Etre seule n’a pas aidé car j’aurai bien eu besoin d’un soutien moral (et physique avec littéralement une main tendue) mais bon, on peut grâce à des situations comme celles-là se rendre compte de notre courage et de notre débrouillardise !

Une fois arrivé au Pas d’Encel continuez vers le haut des collines pour découvrir une superbe vue sur le Mont Ruan et sur les Dents Blanches, à couper le souffle ! Même en été il y a encore de la neige et des glaciers près des sommets.. Depuis là il reste un peu moins d’une heure pour atteindre la jolie cabane de Susanfe, si mignonne au milieu de la montagne. On y est très bien accueillie par les gardiennes et notamment par Fabienne, la gérante de cette cabane du bonheur.

 

La cabane de Susanfe & ses vues

 

Bilan de cette première journée : Dur de surmonter mon vertige mais du vrai dépassement de soi donc je suis très fière d’avoir réussi ! Le sac est assez lourd sur les épaules et ça me fatigue pas mal (en plus du fait que j’ai la mononucléose). En tout cas les paysages étaient vraiment magnifiques, variés et tous plus beaux les uns que les autres !

Infos pratiques sur la Cabane de Susanfe : Rustique mais parfait pour une nuit en montagne. 71 lits en dortoirs, pas de réseau téléphonique (il y en a jusqu’au Pas d’Encel en gros et à nouveau en approchant du lac de Susanfe le lendemain). Pas de douches sur place mais wc et lavabo, possibilité de dîner, petit déjeuner et prendre un pique nique pour le lendemain. Prix et résa : 65€ la nuit en dortoir et en demi-pension. Tarifs réduits pour les ados et enfants. Pique nique possible pour 15€. Réservations au +41 24 479 16 46 ou à info@susanfe.ch.

 

 

 

| 2ème jour de mon tour des Dents du Midi : Suzanfe – Salanfe

Mes chiffres (qui peuvent varier selon les gens, la vitesse de marche, les détours pour les photos, etc..) : 5h10 de marche pure – 13,4km – 670m dénivelé positif et 500m en négatif 

 

Le réveil sonne à 7h, après avoir très bien dormi dans le dortoir (mais il vaut mieux penser aux boules quies pour les ronfleurs et les lève tôt !). Je profite du petit déjeuner au refuge puis après avoir dit au revoir à Fabienne, la gardienne, il est temps de partir en direction du col de Susanfe. Mes muscles hier soir étaient bien douloureux mais au réveil tout va bien, je suis d’attaque. La marche commence par la traversée de plusieurs ‘collines’ donc ça monte et ça descend, parfait pour se mettre en jambe. Au bout d’un bon 45 minutes de marche j’arrive en bas du col qui est bien raide et avec des petits cailloux, il faut faire bien attention à où on pose les pieds. Ça grimpe sec jusqu’en haut ! Une fois arrivé au col à 2500m d’altitude c’est juste magique, la vue à 360 degrés est à couper le souffle. D’un côté le Mont Ruan et les dents blanches, de l’autre la haute cime et encore de l’autre le lac de Salanfe avec des sommets au loin. J’y reste une bonne heure tellement c’est beau !

 

 

Puis j’entreprends la descente avec deux chemins possibles : le tracé d’hiver qui descend raide avec des petits cailloux sur le chemin et le tracé d’été qui descend raide avec des chaînes. Vu mon stress la veille avec les chaînes et sur conseil de Fabienne du blog Novo Monde et de Fabienne la gardienne de la cabane de Susanfe, je prends la première option. Le chemin n’est pas balisé mais facile à suivre. Les débuts sont assez durs pour moi qui doit maîtriser ma peur du vide, je déteste les chemins avec des petits cailloux car je sais bien qu’ils glissent beaucoup ! J’avance donc à tout petit pas en étant tendue sur mes jambes et mes genoux, c’est très épuisant. Je gère ma peur puis arrive à un passage encore enneigé. La pente est abrupte et la coulée de neige descend d’une traite jusqu’en bas, il ne vaut mieux pas glisser.. j’y vais petit à petit en plantant bien mes chaussures dans la neige, creusant des petits escaliers. Et en me mettant souvent à croupi pour être sure de pas perdre l’équilibre. Bref je fais 10 mètres en 15 minutes quoi 😅 Une fois passé la neige je continue le chemin qui est toujours un peu raide et après une bonne heure et demie de descente au total j’arrive enfin dans une immense clairière. Je me pose dans l’herbe au milieu des fleurs pour me remettre de mes émotions et contempler la vue ! Les vaches et les clochettes au loin, tout y est..

 

 

Après une heure de pause je repars tranquillement pour finir le chemin jusqu’au lac de Salanfe et aller découvrir mon deuxième point de chute: l’auberge de Salanfe à 1950m ! Bien plus grande que la cabane de Susanfe, elle est entourée d’un panorama exceptionnel !  Je suis accueillie par Fabienne (encore une 😅) et son équipe. Je découvre les grands dortoirs et surtout qu’il y a des douches chaudes. Quel plaisir après deux jours de marche sans pouvoir se laver. En fin de journée je vais faire un tour sur le grand barrage qui retient le lac pour faire des photos des nuages qui jouent avec le soleil. Je rencontre du monde à l’auberge et on partage un super bon repas tous ensemble. Je suis bien crevée de ma journée donc une fois que le soleil est couché, je m’en vais me reposer..

 

 

Bilan de cette deuxième journée : J’étais bien contente de ne pas être crevée au réveil. Superbe rando encore une fois bien que la partie raide / cailloux n’est vraiment pas ce que je préfère, je prends moins de plaisir à marcher ces parties là avec mon vertige mais encore une fois je suis fière d’y être arrivée seule !

Infos pratiques sur l’auberge de Salanfe : Tout le confort nécessaire, 100 places en dortoirs et 8 chambres privées, wc et douches chaudes, un peu de réseau en hauteur, dîner petit déjeuner et pique nique possible. Une vue imprenable sur le lac de Salanfe et sur les alentours qui sont magnifiques ! Prix et résa : 30€ la nuit en dortoir par personne et 65€ avec la demi pension. 54€ la nuit en chambre privée et 89€ avec la demi pension. Tarifs réduits pour les enfants, chiens acceptés sur conditions. Pique nique pour 15€. Réservation au +41 27 761 14 38, ou sur le site de l’auberge via un formulaire.

 

 

 

| 3ème jour de mon tour des Dents du Midi :  Salanfe – Chindonne

Mes chiffres (qui peuvent varier selon les gens, la vitesse de marche, les détours pour les photos, etc..) : 6h40 de marche pure – 25,7km – 1000m de dénivelé positif et 1400 en négatif 

 

La journée commence tranquillement avec un bon petit déjeuner face au magnifique lac de Salanfe. Le vent se calme un peu et me permet de voir le reflet des montagnes dans l’eau, magique ! Une fois prête j’entame la grimpette du col du Jorat. Ça grimpe bien mais c’est assez simple car le chemin est bon ! Une fois quasiment arrivée en haut je me retourne et la boum ! La claque.. la vue sur le lac de Salanfe de là-haut avec les montagnes derrière est juste incroyable. Je trouve un endroit où me poser et je reste là un bon moment. Je me sens tellement bien à ce moment là que je n’ai vraiment pas envie de partir..

 

 

Je passe ensuite le col et découvre l’énorme descente qui m’attend.. 1000m de dénivelé à descendre en à peine 2h, c’est pour dire que c’est raide ! Et en effet c’est tellement raide que j’ai du mal avec mon vertige, j’avance avec des tout petits pas et légèrement de travers pour retenir mon corps. La descente me paraît bien longue comme ça.. heureusement les alentours sont magnifiques et j’aperçois même à quelques mètres de moi mes premiers marmottes ! Elles sont tellement mignonnes 😍 Une fois que le chemin en cailloux est passé vient un chemin en terre/herbe et enfin sur la fin une sorte de route en gravier jusqu’à arriver au village de Mex. Je sens que mes genoux ont pris bien cher dans cette descente et mes orteils aussi vu qu’ils étaient collés au fond de la chaussure..

 

 

Je traverse Mex et retrouve deux filles qui étaient à l’auberge avec moi hier soir. On mange un bout ensemble puis je les laisse partir devant. Je prends ensuite à mon tour le chemin, il me reste plus de 3h à marcher, ça me parait si long d’après ma fatigue de la grosse descente que j’ai faite ce matin ! Le début du chemin passe par la forêt, c’est assez étroit, ça descend et ça remonte. Une deuxième partie à travers une prairie d’où on peut admirer plusieurs belles cascades. Je me sens déjà bien fatiguée à ce stade avec mes orteils qui me font souffrir. Et enfin une dernière partie où ça grimpe et ça grimpe, interminablement à travers la forêt avec un sentier en terre et pigne de pin. Le truc bien glissant.. je commence vraiment à être crevée et ce sol que je déteste n’aide pas. Surtout que je n’ai croisé personne depuis un long moment, la solitude se fait pesante et avec tout ce mélange d’émotions je craque un peu. J’ai l’impression de ne jamais voir le bout de cette montée en forêt ! Au bout d’une grosse heure j’arrive enfin en haut. Il faut maintenant traverser plusieurs prairies, je me fais attaquer par les tans, et c’est bien avec du mal que je découvre et atteint enfin à 18h l’auberge de Chindonne ! Je ne sens plus mes muscles, mes genoux ni mes orteils. Je rencontre Morgane la nouvelle gérante de l’auberge avec son compagnon. La vue est superbe depuis les chambres ! Je mange un excellent repas et me couche très tôt pour ne pas changer..

 

 

Bilan de cette troisième journée : Encore une fois la nuit a été réparatrice et je me sens en pleine forme au réveil. La vue du col du Jorat est vraiment l’une des plus belles que j’ai vu! La descente par contre était vraiment trop rude, ça m’a fait très mal aux genoux et aux orteils ce qui n’a pas aidé à la suite et au tronçon Mex Chindonne que j’ai bien moins apprécié à cause de la fatigue accumulée et du poids du sac.. une arrivée bien lessivée à l’auberge !

Info pratique sur l’Auberge de Chindonne : Une nouvelle auberge avec tout le confort nécessaire pour les randonneurs.66 lits en dortoirs et deux chambres privées. Grandes douches individuelles, massage possible, restauration sur place (c’est trop bon!) avec dîner petit déjeuner et pique nique possible ! Prix et résa : Nuit en chambre privée à 110€ pour deux, 145€ pour trois et 180 pour quatre, nuit en dortoir à 35€ par personne. Demi pension à 35€ par personne (dîner et petit-déjeuner), pique nique à 15€. Tarifs réduits pour les enfants. Réservations à info@aubergedechindonne.ch, +41 24 471 33 96 ou directement auprès de l’auberge.

 

| 4ème jour de mon tour des Dents du Midi : Chindonne – Champéry

Mes chiffres (qui peuvent varier selon les gens, la vitesse de marche, les détours pour les photos, etc..) : 7h06 de marche pure – 28,1km – 940m de dénivelé positif et 1500 en négatif 

 

Réveil difficile. J’ai mal partout , je découvre d’énormes ampoules sur mes pieds, j’ai une oreille qui a été douloureuse toute la nuit.. je sens que la journée va être dure. Je prend un bon petit déjeuner à l’auberge pour reprendre des forces. Mais en mettant mes chaussures.. ça me fait tellement mal que je boite. C’est ultra douloureux car les ampoules sont évidemment bien placées 😩 Je commence la randonnée de bonne heure, au fur et à mesure je me sens plutôt en forme physiquement mais la douleur aux pieds est très frustrante! Surtout que le chemin est sympa, sans passage vertigineux et sans trop grosse difficulté.. J’aurai aimé pouvoir en profiter à 100% mais bon. Je marche 3h45 d’une traite jusqu’au Lac d’Anteme. Je me pose là-bas pour pique niquer, c’est très beau avec la haute cime d’un côté et la vue sur la vallée de Champéry de l’autre.

 

 

Après une bonne heure de pause je repars, mes ampoules sont toujours bien douloureuses. La fin du chemin est encore une fois très chouette et j’essaye d’en profiter au maximum car je sais que c’est la fin de mon tour ! Après 2h de marche j’arrive à Rossetan, par là où je suis arrivée au début de mon tour. Je retrouve la cascade, le pont suspendu, et la falaise de loin que j’ai dû escalader 😅 Beaucoup d’émotions en revenant ici ! Je repense à ces 4 jours de marche et à tout ce par quoi je suis passée et je me rends compte que je suis bien fière de moi d’avoir réussi à faire ça seule ! Je profite de ce moment puis je me remets en route, il me reste une bonne heure pour rejoindre l’auberge du petit baroudeur à Champéry et boucler définitivement mon tour des Dents du Midi. La fin est dure car j’ai hâte d’arriver et j’en ai un peu marre d’avoir mal partout 😅

Une fois arrivée je suis soulagée et fière ! Je découvre une jolie attention de Catherine, la gérante de l’auberge du Petit Baroudeur, qui m’a laissé deux chocolats suisse sur mon oreiller 🥰 Trop mignon et ça fait plaisir après autant d’effort! Je prends la meilleure douche de ma vie et file dîner au restaurant du Gueullhi, une très bonne cuisine et avec un chouette personnel. En plus si on se met en terrasse on peut manger avec la vue sur les Dents Blanches. Cuisine locale avec rösti, fondue etc.. je recommande fortement!

 

Bilan quatrième journée : la bonne galère de marcher avec autant d’ampoules aux pieds ! Au final en enlevant mes chaussures je me rends compte que j’en ai  6 dont des très grosses.. ça m’a frustrée car j’étais bien en forme pour finir la rando et les chemins étaient sympas et pas trop durs, mais le fait de boiter était très handicapant. En tout cas beaucoup d’émotions en rêvant à Rossetan là où j’ai commencé ma boucle, je me repasse ces 4 derniers jours et je vois tout le chemin que j’ai fait.. j’suis fière de moi d’avoir fait ce tour des dents du midi en solo !

Infos pratiques sur le Petit Baroudeur : Dortoirs de 4 à 10 personnes très conforts, douches chaudes, petit déjeuner possible, possibilité d’utiliser la cuisine pour se faire à manger, situé juste à côté du téléphérique. Une auberge très moderne et avec une gérante adorable (dites bonjour à Catherine de ma part ! L’auberge propose même des “petits plus” pour avoir des bons plans dans le village : 10% de rabais au Restaurant du Gueullhi, 10% de rabais au restaurant Chez Joe, 10% de rabais à la location de matériel de sport chez Holiday Sport, 10% de rabais au Thermes Parc des Bains du Val-d’Illiez (hors période du Multi Pass), un digestif ou une partie de billard offert en mangeant ou en prenant un verre au Restaurant At’Home. Prix et résa : Nuit de 30 à 40€ par personne selon le dortoir et la saison. Petit déjeuner pour 8€ à réserver la veille. Réservation à info@lebaroudeur.ch, sur Booking.com ou encore directement auprès de l’auberge.

 

| Jour bonus à Champéry : vélo & équitation en montagne

 

Le réveil est assez dur après ces 4 jours de marche, j’aurai bien dormi toute la journée 😅 mais non! Il faut se lever pour encore aller faire du sport. Je vais au Bike shop de Champéry (situé juste en dessous du téléphérique) pour récupérer un gros vélo à assistance électrique. Et je prends le téléphérique pour rejoindre Planachaux à 2000m d’altitude et entamer le circuit du Grand 8  !

 

 

Je me familiarise avec mon gros bolide et je découvre les pistes qui ont l’air sympa ! J’essaye l’assistance électrique qui en effet change la vie en montée 😅 Le panorama sur les Dents du Midi et sur les Dents Blanches est magnifique ! Je prends une très longue descente (mes poignets ont bien serré les freins 😂) et je fais une jolie rencontre avec une vache au milieu de la route très curieuse qui s’avance vers moi et va jusqu’à sentir mon vélo! Beaucoup trop mignonne 😅 Puis je continue la longue descente jusqu’à Morgin. A la base je ne voulais pas descendre jusque là mais au final si 😅 J’ai pas envie de reprendre le même chemin pour remonter donc je regarde mon GPS et découvre une route qui grimpe pour rejoindre le tracé du grand 8. Ça grimpe sévère, heureusement l’assistance aide mais ça me fais bien les cuissots quand même. Et la batterie de l’assistance descend rapidement 😅 Après un long moment d’effort j’arrive enfin à nouveau en haut, à Champoussin et je me pose pour un pique nique bien mérité avec une super vue. Puis je repas pour faire toute la descente, longue mais super agréable avec un bon chemin et un bon dénivelé ! Je retourne sur Champéry vers 16h, ça m’a donc pris environ 6h pour faire le tour avec des pauses, dont 4h de pédalage pur.

 

 

Informations sur le tour en e-bike : à Champéry réservation auprès du Bikeshop sous le téléphérique, +4179 916 43 52, champerybikeshop@gmail.com. Location du e-bike (vélo à assistance électrique) pour 50€ la demie journée et 70€ la journée avec protections. Prix de la remontée mécanique pour rejoindre Planachaux : 10€ l’aller. Vous pouvez évidemment prendre les chemins de votre choix, mais si vous le souhaitez vous pouvez suivre les panneaux “Grand 8” pour faire un tour de 40km à travers de super panoramas !

 

Pour bien terminer mon séjour sportif je ne pouvais mieux finir qu’en faisant.. une balade à cheval ! Je suis passionnée d’équitation depuis que je sais marcher alors avoir l’occasion de profiter de cet animal magique dans des lieux magnifiques est toujours un grand bonheur pour moi ! Je suis allée au centre équestre de Champéry pour avoir la chance de faire une balade panoramique au dessus du village avec une vue à couper le souffle sur les Dents du Midi. Ma jument était adorable et j’ai pu apprendre beaucoup de choses sur les environs et sur la vie en montagne grâce à la monitrice Agnès. On a même pu se faire un bon galop dans la forêt pour défouler nos chevaux. Bref, si vous aussi vous aimez l’équitation, que vous soyez novice ou expérimenté, n’hésitez pas à aller faire un tour au centre équestre, il y a de nombreuses magnifiques balades pour découvrir les environs d’une autre manière !

 

 

Informations sur le centre équestre de Champéry : +41 79 429 60 20, Route du centre sportif. Balade à cheval accompagné d’un guide : 40€ l’heure/personne, 110€ la demie journée/personne, 160€ la journée/ personne. Cours privé au club à 35€ l’heure/personne. Il existe aussi des camps d’été et tout un tas d’activités proposées en hiver. Il y a des chevaux et poneys pour tous niveaux.

 

Pour clôturer la journée j’ai pu manger au café restaurant Le Nord, un restaurant avec une super terrasse vue sur les Dents du Midi. Ils font une très bonne cuisine locale et dans une bonne ambiance, j’ai pu me régaler avec un bon Rösti et des meringues double crème, je vous conseille d’aller y faire un tour !

 

 

Pour réaliser le tour des Dents du Midi vous pouvez réserver tout votre séjour auprès de la région, que ce soit accompagné d’un guide, ou seul(e) et selon le nombre de jours que vous souhaitez. N’hésitez pas à fouiller le site d’informations de la région pour découvrir les tarifs et les offres ! Pour réserver le même tour que moi, les informations sont ici. Il existe aussi un Multi Pass, une carte qui permet de profiter de 60 activités en illimité et 60 activités à prix réduit pendant l’été. Vous la recevez gratuitement si vous séjournez dans la Région ou si vous êtes propriétaire d’un logement de vacances. Sinon son prix est de 11€/ jour ou de 85€ pour tout l’été ! Plus d’infos ici : https://www.regiondentsdumidi.ch/fr/activite/ete/multipass.

Ce séjour en Suisse se termine là pour moi, après avoir clôturé mon tour des Dents du Midi à pieds en 4 jours et avoir pu profiter des environs à vélo et à cheval. J’ai pu découvrir une magnifique région que je ne connaissais pas et me surpasser d’un point de vue sportif. Je ne peux que vous conseiller d’y aller à votre tour si vous aimer la nature, les montagnes, les animaux ou encore le sport. Quoi qu’il en soit il y en a pour tout le monde ! J’espère que cet article vous aidera dans vos préparatifs et répondra à vos questions. 

 

Un immense merci à la Région des Dents du Midi (à Lisa particulièrement) de m’avoir permise de vivre cette belle aventure et un immense merci à Catherine de l’auberge du Petit Baroudeur, à Fabienne de la Cabane de Susanfe, à Fabienne de l’auberge de Salanfe et à Morgane de l’auberge de Chindonne pour leur accueil et leur aide durant mon tour ! 

 

 

Si vous avez d’autres questions ou bien vous voulez juste me donner votre avis, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire sous cet article 😀 

 

Tous les prix dans l’article sont en Euros mais la monnaie locale est le Franc Suisse. L’Euro est accepté la plupart du temps, sinon vous pouvez changer de l’argent en arrivant, retirer de la monnaie locale ou encore payer par carte (un supplément est parfois demandé). Les prix en Euros et en Franc Suisse sont quasiment égaux car les taux sont très proches ces temps-ci.

Un voyage en collaboration avec la Région Dents du Midi. Ma liberté d’expression reste totale évidemment !

 

Une petite note ?
fr French
X
Share This